MegaUpload porte plainte contre Universal

13/12/2011 - 14h41
  • Partager sur :
  • 0

Une fois n'est pas coutume, soutenue par Kanye West, Alicia Keys ou encore will.i.am, un site de téléchargement attaque une major en justice.




MegaUpload, site de téléchargement direct et de partage de fichiers sur internet, est par définition régulièrement mis au ban des accusés par des ayant droits d’œuvres audio-visuelles, en raison de certains contenus illégaux qui violent le droit d’auteur et qui transitent via sa plateforme.

Afin de redorer son image, de rappeler son utilité première, et la fait que la majorité de son trafic soit tout ce qu’il y a de plus légale, MegaUpload a réalisé un spot publicitaire destiné à vanter ses mérites ("Quand je dois envoyer un fichier à l'autre bout du globe, j'utilise MegaUpload."), dans lequel il a convié une pléiade de stars (P. Diddy, will.i.am, Alicia Keys, Snoop Dogg, Chris Brown, Kanye West, Jamie Foxx, Mary J Blige...), prouvant par la même occasion que ces dernières, premières victimes du piratage, ne considèrent pas le site comme le diable incarné, à l’inverse de certaines majors, et notamment Universal.

En effet, à la vue de ce spot sorti vendredi 9 décembre dernier, la maison de disques a bondit, d’autant plus que certains artistes qui y figurent sont signés chez elle, et a immédiatement fait pression sur les plateformes vidéos à l’instar de YouTube et Dailymotion, afin que ces dernières retirent la publicité incriminée de leur site en raison d’atteintes aux droits d’auteurs. Ce qu’elles ont commencé à faire.

Mais c’était sans compter sur la prévoyance de MegaUpload qui rétorque d’une part qu'aucun passage musical de la vidéo n'appartient à la major (les "atteintes aux droits d’auteurs" avancées par cette dernière sont donc nulles et non avenues), et qui d’autre part a pris soin de signer un accord avec chacun des artistes apparaissant dans le clip The Mega Song. De ce fait, le site de partage de fichiers est allé jusqu’à se payer le luxe, hier lundi 12 décembre, d’attaquer Universal en justice en raison de son action "injuste et illégale" auprès des plateformes vidéo.

Quelle que soient les suites de cette affaire, l’objectif est d’ores et déjà atteint : un beau coup de pub !


  • 0
Prochainement au cinéma
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    Ils ont aimé