L'histoire du hip hop en looks

01/02/2011 - 17h07
  • Partager sur :
  • 0
  • Le style disco-funk de Grandmaster Flash and The Furious Five

    Non, ceci n'est pas une photo des Village People, mais de Grandmaster Flash, auteur du fondateur "The Message" (1982). Un cliché mythique qui nous rappelle que les prémices du hip-hop étaient fortement influencées par le style disco-funk. Au niveau musical (voir le "Rapper's Delight" de Sugarhill Gang qui reprenait "Good Times" de Chic), mais aussi vestimentaire. Un héritage dur à assumer à l'heure de la gangsta attitude.

    Voir aussi :- Notre histoire du hip-hop - Le rapasutra, notre playlist consacrée au rap et aux positions sexuelles- Rappel histoirique des polémiques du hip hop français- En images : les tatouages des musiciens

     

  • Les mega chaînes en or d'Eric B. et Rakim

     

    Vous pensez que le bling-bling est une lubie des rappeurs capitalistes des années 2000 ? Erreur. La mode des grosses chaines en or a démarré dès le début des 80's. A la différence qu'il fallait un certain pédigrée pour avoir le droit de déambuler dans son quartier avec une gold chain aussi massive sans être entouré de gardes de corps. Le légendaire Rakim (ici accompagné de son compère Eric B), sans doute la meilleure plume de l'histoire du rap, en est le parfait exemple.

     

    Voir aussi :- Notre histoire du hip-hop - Le rapasutra, notre playlist consacrée au rap et aux positions sexuelles- Rappel histoirique des polémiques du hip hop français- En images : les tatouages des musiciens

     

  • La Harlem fashion des Diplomats

     

    Le quartier d'Harlem, au Nord de Manhattan, est un lieu d'influence historique de la culture afro-américaine, d'où sont parties de nombreuses modes vestimentaires. Reprenant cet héritage à leur compte, les The Diplomats (de gauche à droite, Jim Jones, Freeky Zeeky, Cam'ron et Juelz Santana) ont marqué les esprits au début des années 2000 avec un style à la fois urbain et hyper flashy (le blouson rose de Cam'ron est collector), et un goût étrange pour les couleurs du drapeau américain.  

     

    Voir aussi :- Notre histoire du hip-hop - Le rapasutra, notre playlist consacrée au rap et aux positions sexuelles- Rappel histoirique des polémiques du hip hop français- En images : les tatouages des musiciens

     

  • La french touch d'IAM

     

    Vestes de costard, manteaux de pimp à 10 dollars, hi-top (coupe en brosse) à la Big Daddy Kane, IAM était à la pointe du look hip-hop au début des 90's, important directement les styles à la mode aux Etats-Unis grâce aux allers-retours d'Akhenaton entre Marseille et New York. Pour l'anecdote, un survêtement perdu lors d'un pari par AKH s'était même retrouvé sur la pochette d'un album de T La Rock.  

     

    Voir aussi :- Notre histoire du hip-hop - Le rapasutra, notre playlist consacrée au rap et aux positions sexuelles- Rappel histoirique des polémiques du hip hop français- En images : les tatouages des musiciens

     

  • Le béret Kangol de LL Cool J

     

    Pendant la seconde guerre mondiale, le béret Kangol était emblématique du général Montgomery. Allez savoir comment, ce couvre-chef a été récupéré par les rappeurs dans les années 80. Beaucoup de MCs de renom l'ont porté, dont LL Cool J qui en a fait sa marque de fabrique à ses débuts. Notez que cette photo illustre une autre mode improbable : le ghetto blaster porté sur l'épaule

     

    Voir aussi :- Notre histoire du hip-hop - Le rapasutra, notre playlist consacrée au rap et aux positions sexuelles- Rappel histoirique des polémiques du hip hop français- En images : les tatouages des musiciens

     

  • L'horloge de Flavor Flav

     

    Niveau rap, Flavor Flav a toujours été le faire-valoir de son partenaire Chuck D au sein de Public Enemy. N'empêche que le célèbre "hype man" est rentré dans l'histoire avec sa touche inimitable : une énorme horloge autour du cou. Un joujou sujet à de nombreuses spéculations. "A l'origine, c'était un gimmick, mais ça a commencé à vraiment signifier quelque chose pour moi", confia un jour Flav dans une interview. "Le temps est l'élément le plus important de nos vies. On ne peut pas se permettre de le perdre."

     

    Voir aussi :- Public Enemy et l'album financé à hauteur de 59 100 euros- Notre histoire du hip-hop - Le rapasutra, notre playlist consacrée au rap et aux positions sexuelles- Rappel histoirique des polémiques du hip hop français- En images : les tatouages des musiciens

     

  • La salopette de KRS-One

     

    Non, Benny B n'a pas lancé la mode de la salopette dans le hip-hop. En réalité, on ne sait pas qui l'a fait. Ce qui est sûr, c'est qu'elle a connu son petit quart d'heure de gloire (avec une seule bretelle attachée, bien sûr) dans les années 80. Notamment grâce à KRS-One qui, il est vrai, n'a jamais été un grand sapeur... 

     

    Voir aussi :- Notre histoire du hip-hop - Le rapasutra, notre playlist consacrée au rap et aux positions sexuelles- Rappel histoirique des polémiques du hip hop français- En images : les tatouages des musiciens

     

  • Les vestes bariolées de DJ Jazzy Jeff and The Fresh Prince

    Ha, le bon vieux temps des fringues bariolées. Ce style défunt, ici représenté par le duo DJ Jazzy Jeff & The Fresh Prince, semble inspiré des dashiki (ou daishiki), chemises de couleurs vives d'origines africaines devenues populaires dans le Harlem de la fin des années 60. L'émergence du mouvement black power a poussé les afro-américains à se tourner vers leurs racines.

    Voir aussi :- Notre histoire du hip-hop - Le rapasutra, notre playlist consacrée au rap et aux positions sexuelles- Rappel histoirique des polémiques du hip hop français- En images : les tatouages des musiciens

     

  • Les pantalons de MC Hammer

     

    Contrairement aux autres looks détaillés dans ce diaporama, on est à peu près certain que personne dans le milieu hip-hop n'a porté les pantalons de MC Hammer, à part MC Hammer. Car il faut rappeler que le futal de Hammer est en fait un sarouel, surtout populaire chez les babas cool qui font du diabolo au bord d'un canal.  

     

    Voir aussi :- Notre histoire du hip-hop - Le rapasutra, notre playlist consacrée au rap et aux positions sexuelles- Rappel histoirique des polémiques du hip hop français- En images : les tatouages des musiciens

     

  • Les fringues à l'envers de Kriss Kross

     

    Les deux ados rappeurs formatés par Jermaine Dupri nous auront laissé deux souvenirs : "Jump", tube de soirée indémodable, et leur fameux look "à l'envers", qui ce sera éteint en même temps que leur éphémère carrière.  

     

    Voir aussi :- Notre histoire du hip-hop - Le rapasutra, notre playlist consacrée au rap et aux positions sexuelles- Rappel histoirique des polémiques du hip hop français- En images : les tatouages des musiciens

     

  • Le pansement de Nelly

     

    Après s'être blessé en jouant au basket, Nelly a dû porter un pansement sur la joue et a tourné dans un clip avec. Pour ne pas perdre la face, il lui a ensuite donné un sens spécial, expliquant qu'il s'agissait d'un message de soutien pour un pote incarcéré pour braquage. Des gamins fans de Nelly ont commencé à débarquer à l'école avec un pansement sur la gueule. Puis cette mode bidon a disparu aussi vite qu'elle était arrivée.  

     

    Voir aussi :- Notre histoire du hip-hop - Le rapasutra, notre playlist consacrée au rap et aux positions sexuelles- Rappel histoirique des polémiques du hip hop français- En images : les tatouages des musiciens

     

  • Le pimp cup de Lil Jon

     

    Le début des années 2000 a été marqué par une grosse tendance "pimp" (proxénète) chez les rappeurs américains. Niveau vestimentaire, il s'agissait de singer les macs légendaires comme Don "Magic" Juan en portant un manteau de fourrure, une canne bling-bling ou en se ramenant en soirée avec son "pimp cup", littéralement "verre de macro". Un godet fait d'or et de diamant, avec son nom gravé dessus. La grande classe, quoi.  

     

    Voir aussi :- Notre histoire du hip-hop - Le rapasutra, notre playlist consacrée au rap et aux positions sexuelles- Rappel histoirique des polémiques du hip hop français- En images : les tatouages des musiciens

     

  • Le style tape à l'oeil d'Andre 3000

     

    Rappeur émérite au sein du duo Outkast, Andre 3000 est aussi (surtout ?) connu pour l'extravangance de ses looks, ambiance dandy des années 30, qui ont pas mal fait jaser le milieu hip-hop. C'est vrai que les gilets roses, les noeuds papillons et les défrisages, c'est pas hyper gangsta. Pas plus que cette tenue verte improbable. Mais bon, l'ancien compagnon d'Erykah Badu assume. 

     

    Voir aussi :- Notre histoire du hip-hop - Le rapasutra, notre playlist consacrée au rap et aux positions sexuelles- Rappel histoirique des polémiques du hip hop français- En images : les tatouages des musiciens

     

  • Le sac à dos Louis Vuitton de Kanye West

     

    Kanye West a débarqué sur le devant de la scène en se présentant comme le "Louis Vuitton Don". Un surnom à prendre au premier degré. Le rappeur-producteur étant un vrai fan de la marque de luxe française. Y compris du mini sac à dos sorti il y a quelques années, qu'il a arboré fièrement pendant quelques temps. 

     

    Voir aussi :- Notre histoire du hip-hop - Le rapasutra, notre playlist consacrée au rap et aux positions sexuelles- Rappel histoirique des polémiques du hip hop français- En images : les tatouages des musiciens

     

Si le look rock est plus ou moins immuable, avec son triptyque lunettes noires, veste en cuir et jeans slims, les canons de la mode hip-hop n'ont cessé de fluctuer depuis l'apparition de ce courant dans le New York des années 70. Témoignage d'une culture en perpétuel mouvement, toujours en quête de nouveauté, qui réinvente sans cesse son époque et s'inspire de tout ce qui l'entoure. Forcément, cette obsession du look "so fresh, so clean", comme le chantait Outkast, apporte son lot d'accidents vestimentaires. Du style disco de Grandmaster Flash, en passant par les chaînes en or d'Eric B. & Rakim, l'horloge de Flavor Flav, les pantalons de MC Hammer et le style dandy sous acide d'Andre 3000, Fluctuat retrace l'histoire du hip-hop en looks cultes.

Les derniers diaporamas photos musique
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    Ils ont aimé