Les pochettes d'albums qui détournent les oeuvres d'art

05/04/2011 - 21h00
  • Partager sur :
  • 0
  • TTC et Magritte

    Premier disque de TTC sorti en 2002, le groupe se permet un clin d'oeil à la célèbre phrase de . Contrairement à l'oeuvre du Belge, la pochette ne va pas très loin dans le réalisme avec cette platine tout de même assez cartoon. : une phrase qui colle assez bien à ce disque aux production bien éloignées des sonorités de leurs deux albums suivants. Un album expérimental aux textes perchés que l'on pourrait rapprocher du Buffet des Anciens Elèves de L'Atelier. Voir aussi :- Fin de party pour Institubes - Les lieux rendus célèbres par une pochette d'album - Les meilleurs détournements de la pochette d'Abbey Road

  • Bow Wow Wow et Manet

     

    Lors de son exposition en 1862, Le déjeuner sur l'herbe de Edouard Manet avait déjà fait grand bruit pour sa nudité pour le moins assumée. Il en fut de même pour Bow Wow Wow en 1982 avec la sortie de The Last Of The Mohicans. Mais autre époque, autre objet de scandale : cette fois çi c' est Annabelle Lwin qui pose problème. Nue elle aussi, mais surtout mineure à la parution de l'album. Malcom Mac Laren, fondateur du groupe (oui il est toujours dans les bons coups) sera même attaqué en justice par la mère de la jeune fille, celle-ci lui reprochant d'utiliser sa fille comme "sex kitten" pour faire la promotion du groupe.

     

    Voir aussi : - Les lieux rendus célèbres par une pochette d'album - Les meilleurs détournements de la pochette d'Abbey Road

     

  • Madonna et Warhol

     

    Egérie de Andy Warhol, Marilyn Monroe a vu son visage de nombreuses fois reproduit par l'artiste new yorkais. Béat devant l'actrice pendant une bonne partie des années 50, les oeuvres où Warhol repassa les contours de son visage  à l'encre ne se comptent plus. Il n'hésita pas à répéter inlassablement le même modèle en changeant juste  les couleurs utilisées. Un procédé visant à créer un certain effet de saturation chez le spectateur.Procédé utilisé ici par Mr Brainwash, l'artiste inventé par Banksy pour son film Faites le mur pour la couv pour ce best of de Madonna sorti seulement quelques mois à peine après son dernier album ...

     

    Voir aussi : - Les lieux rendus célèbres par une pochette d'album - Les meilleurs détournements de la pochette d'Abbey Road

     

  • Nas et Léonard de Vinci

     

    La Cène de Léonard de Vinci reste une des scènes bibliques les plus connues dans l'art.Reprise d nombreuses fois Avec son album sorti en 2004, Nas reprend donc ce fameux dernier repas du Christ à sa sauce en interprétant tous les protagonistes. Plus grand chose à voir, cependant avec Jésus et ses apôtres, l'un étant remplacé par le rappeur en souverain, les autres, par les différents avatars de l'artiste ( Nas du ghetto, Nas en vacances, Nas le flambeur,etc.)

     

    Voir aussi :- La pochette de Stillmatic dans notre diaporama les pochettes d'albums en Lego - Les lieux rendus célèbres par une pochette d'album - Les meilleurs détournements de la pochette d'Abbey Road

     

  • Michael Jackson, Ingres, Botticelli et Bosch

     

    Une illustration pour le moins foisonnante que la couverture de . Sorti en 1991 l'album recèle de petits détails, mais on se tiendra cependant à notre thème. A gauche, un chien dans des habits royaux qui n'est autre qu'une référence au Napoléon 1er sur le trône impérial de Ingres. A part la tête et les pieds dans des sandales romaines, la tenue est identique au portrait de l'Empereur français.

     

    En baissant les yeux quelque peu, juste au pied du trône, une petite statuette, représentation fidèle de La  Naissance de la Vénus de Botticelli.

     

    Un dernier pour la route : l'homme et la femme enfermés dans une bulle à droite sont tout droit tirés du Jardin des Délices de Jérôme Bosch.

     

    Voir aussi :- Les lieux rendus célèbres par une pochette d'album- Les meilleurs détournements de la pochette d'Abbey Road

     

  • The Pogues et Géricault

    Groupe de rock irlandais The Pogues a franchement fait dans le grivois avec son album . La légende veut que Winston Churchill ait prononcé cette phrase alors qu'on l'interrogeait sur les traditions de la Navy (qu'il aurait donc résumer par le rhum, la sodomie, et les coups de fouets). Sur la pochette de l'album sorti en 85, c'est les membres du groupe qui prennent place, résignés, sur ce  Radeau de la Méduse new age aux pratiques quelque peu particulières.

    Voir aussi :- Le leader de The Pogues Shane Mc Gowan et The Priest signent le tube de Noël - Les lieux rendus célèbres par une pochette d'album - Les meilleurs détournements de la pochette d'Abbey Road

     

  • Stone Roses et Pollock

     

    Des tranches de citrons sur une toile fortement inspirée par le travail de Jackson Pollock : voilà à quoi ressemble la pochette de l'album éponyme de The Stone Roses, groupe mancunien quelque peu obsédé par le peintre. Créee par John Squire, cette oeuvre intitulé "Bye Bye Mad Man", comme l'un des titres de l'album, fait référence aux événements de Mai 68 (d'où le bleu, le blanc et le rouge sans doute...). D'après l'auteur de la pochette l'idée des tranches de citrons lui est venue lors d'une tournée européenne : un francais qui avait participé aux émeutes lui aurait alors révélé que l'agrume était utilisé pour atténuer l'effet des gaz lacrymogènes.

     

    Voir aussi :- Entretien avec John Leckie le producteur de Stone Roses- The Stones Roses : 20 ans déjà et un chef d'oeuvre en coffret- Les lieux rendus célèbres par une pochette d'album - Les meilleurs détournements de la pochette d'Abbey Road

     

  • Ras Kass et Van Gogh

     

    Rappeur américain faisant parti de HRSMN (The Four Horsemen), super groupe formé par Canibus, Kurupt et Killah Priest, Ras Kass se fait remarquer en 1996 avec le morceau "Soul On Ice" considéré comme un clasique du hip hop underground.

     

    Pour la sortie de son troisième album, le bien nommé Van Gogh, le rappeur imite sur la couv' le célèbre autoportrait de Vincent Van Gogh. Suite à des problèmes avec sa maison de disque l'album ne sortira jamais. Après avoir traversé une dépression et un séjour en prison le rappeur tente depuis, tant bien que mal, de revenir sur le devant de la scène en sortant des mixtapes.

     

    Voir aussi : - Les lieux rendus célèbres par une pochette d'album - Les meilleurs détournements de la pochette d'Abbey Road- Les albums jamais sortis

     

  • Bryan Ferry et Manet

     

    Baptisé Olympia, le dernier album de Bryan Ferry fait explicitement référence à la célèbre toile de Edouard Manet, sans cependant en reprendre les éléments visuels. En effet, la similitudes entre Kate Moss et le modèle du peintre n'est ce qu'il y a de plus frappant.Explication du concerné : "Je voulais une fille sur la pochette qui puisse incarner le glamour et la notoriété transmise dans Olympia, et le choix le plus évicent était Kate Moss. Kate à longtemps été la "femme fatale" (en français dans le texte) de notre temps, et l'icône féminine la plus glamour depuis Marilyn Monroe".

     

    Voir aussi : - Les lieux rendus célèbres par une pochette d'album - Les meilleurs détournements de la pochette d'Abbey Road

     

 

La Cene version hip hop, Madonna en mode Andy Warhol, nombreuses sont les oeuvres d'art à avoir influencé les artistes dans les visuels de leurs disques. Si certains utilisent une oeuvre sans la retoucher - comme New Order avec et sa reprise du Panier de rose de Henri Fantin-Latour, ou bien encore Sonic Youth qui utilise  une peinture de Gerhard Richter pour son - d'autres prennent leurs aises et n'hésitent pas à revisiter à leur façon de grands classiques. Hommage, clin d'oeil appuyé, ou simple délire, Fluctuat a décidé de s'attarder sur ces pochettes qui détournent les oeuvres d'art. 

 

Les derniers diaporamas photos musique
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    Ils ont aimé