Les rappeurs-acteurs

18/02/2011 - 17h18
  • Partager sur :
  • 1
  • Mc Jean Gab'1

     

    Principal fait d'arme rapologiqueL'incendiaire hit "J'tenmmerde" (sorti en 2002), dans lequel l'ex-requin vicieux taille un costard aux principales têtes de gondole du rap hexagonal, de Booba à NTM.

     

    A l'écranLe rapper admirateur de Jean Gabin incarne Nico, un des chefs de gang du surréaliste Banlieue 13 Ultimatum de Pierre Morel (sorti en 2004). La même année, le trublion tenait également l'affiche dans Seuls Two d'Eric Judor. En 2009, il se taille la part du lion dans le polar funky Black de Pierre Lafargue. Black, ou les aventures d'un braqueur d'origine sénégalaise qui, ne réussissant pas à Paris, tente le "grand coup" contre une banque de Dakar. Scènes d'actions efficaces, scénario improbable et vrai four cinématographique.

     

    Voir aussi :- en images : l'histoire du hip-hop en looks- notre histoire du hip-hop- en vidéo : Le meilleur du hip-hop US beatboxé par Eklips en 4 minutes

     

  • 50 Cent

     

    Principal fait d'arme rapologique Depuis le début des années 2000, ”Fifty” est assis sur un des trônes les plus élevés du Rap Game américain, un trône en multi-platinum, haut de plus de 35 millions d'albums dans le monde.

     

    A l'écranDepuis Réussir ou Mourir (Get Rich or Die Tryin') en 2005, biopic dans lequel il incarne son propre rôle, Curtis "50 Cent" Jackson s'est payé une dizaine de toiles dans lesquelles il joue les seconds couteaux, comme dans Twelve de Joel Schumacher ou 13 aux côtés de Mickey Rourke et Jason Statham.

     

    Voir aussi :- en images : l'histoire du hip-hop en looks- notre histoire du hip-hop- en vidéo : Le meilleur du hip-hop US beatboxé par Eklips en 4 minutes

     

  • Akhenaton

     

    Principal fait d'arme rapologiqueAkh est un des principaux importateurs du Rap dans la Cité phocéenne, une bonne parole prêchée depuis les early 90's au sein du combo IAM.

     

    A l'écran En 2000, Akhenaton co-réalise et joue dans Comme un Aimant, chronique d'une jeunesse désabusée, au cul scotché - comme un aimant donc - sur les bancs du quartier du Panier. Une décennie et quelques mauvais tubes plus tard, Philippe Fragione remet le couvert dans Conte de la frustration, téléfilm musical avec Soprano ou Faf Larage, un casting 100 % collègues.

     

    Voir aussi :- notre interview vidéo avec Akhenaton- en images : l'histoire du hip-hop en looks- notre histoire du hip-hop- en vidéo : Le meilleur du hip-hop US beatboxé par Eklips en 4 minutes

     

  • Joeystarr

     

    Principal fait d'arme rapologique : Déchaîne les enfers rapologiques - mais aussi judiciaires, radiophoniques et médiatiques - depuis la fin des années 80 au sein du duo NTM.

     

    A l'écran : Depuis La Haine, en 1995. Dans la scène du barbecue sur les toits (rappelez-vous : "Hey'le maire, nique sa mère au maire !"), Joey Starr incarne un des figurants, tout comme comme Benoit Magimel d'ailleurs. La Tour Montparnasse Infernale, une apparition rapide dans la série H, un passage - dans le rôle d'un essayeur de gourdins - dans le bide préhistorique RRRrrrr!!! ou le personnage du Pistachier dans L'Immortel de Richard Berry... Didier Morville devra attendre 2009 avec le Bal des actrices réalisé par Maïwenn Le Besco pour obtenir la reconnaissance de ses pairs. A ce titre, Joey est nominé pour le César du meilleur acteur dans un second rôle lors de la 35ème cérémonie des César.

     

    Voir aussi :- notre interview vidéo avec NTM- en images : l'histoire du hip-hop en looks- notre histoire du hip-hop- en vidéo : Le meilleur du hip-hop US beatboxé par Eklips en 4 minutes

     

  • DMX

     

    Principal fait d'arme rapologique A la fin des nineties, Dark Man X redonne un sérieux coup de fouet à la scène gangsta, avec trois premiers albums incendiaires (It's Dark and Hell Is Hot, Flesh of My Flesh, Blood of My Blood et ...And Then There Was X), ainsi qu'une poignée de hits pour vilains garçons comme "Get at me dog" et "Party Up" et Ruff Ryders' Anthem. Le rapper horrorcore est assis sur plus de 20 millions d'albums, vendus rien qu'aux États-Unis.

     

    A l'écran Monstre de studio, DMX est désormais une bête des plateaux de tournage. En 1998, il s'affiche dans Belly réalisé par Harold "Hype" Williams, qui fait également figurer au casting Nas et Method Man[people_restrictif]. [people_restrictif]Joey Starr, Oxmo Puccino ou Lady Laistee étaient aux manettes du doublage français. En 2000, DMX incarne "Silk” dans Roméo Doit Mourir. Un an plus tard, il remet le couvert dans Hors-Limites aux côtés d'un autre gangsta de haute volée : Steven Seagal. En 2003, il l'a joue au coude à coude avec Jet Li dans En sursis, avant de finalement tenir le rôle titre dans Never die Alone, aux côtés de David Arquette.

     

    Voir aussi :- en images : l'histoire du hip-hop en looks- notre histoire du hip-hop- en vidéo : Le meilleur du hip-hop US beatboxé par Eklips en 4 minutes

     

  • André 3000

     

    Principal fait d'arme rapologique L'album G-funky , propulsé avec son acolyte Big Boi, avec qui il forme le binôme OutKast.

     

    A l'écran André 3000 a produit Class of 3000 sur Cartoon Network, un dessin-animé dans lequel il incarne un professeur de musique dans une école d'art. Côté séries, le B-Boy squatte les castings de The Shield, Sliders, Stargate Atlantis ou The Sentinel. Guy Ritchie lui donne une belle chance en 2005 dans Revolver, tout comme John Singleton la même année dans Quatre Frères, où Dédé 3000 partage l'affiche aux côtés de [/people_restrictif]Tyrese Gibson, ex-couineuse R'n B et [people_restrictif]Mark Wahlberg. Ce dernier a d'ailleurs connu une certain heure de gloire dans le hip-hop à l'époque où il conduisait Marky Mark & the Funky Bunch, combo monté en partie grâce à son frère Donnie Wahlberg, membre du boys band New Kids on the Block. N'est pas Max Payne qui veut...

     

    Voir aussi :- en images : l'histoire du hip-hop en looks- notre histoire du hip-hop- en vidéo : Le meilleur du hip-hop US beatboxé par Eklips en 4 minutes

     

  • Common

     

    Principal fait d'arme rapologiqueSoulist à peine quadra, "Common Sense" est des rappers les plus peaceful et érudit du Game actuel...  , son 7ème album, est une galette incontournable des années 2000. Ses potes s'appellent Lauryn Hill, Erykah Badu ou Kanye West.

     

    A l'écranCommon s'affiche dans une filmo en dent de scie. Bras droit avec ou sans casquette dans American Gangster ou Terminator Salvation, il figure aussi et malheureseument au casting de Crazy Night et Wanted. C'est peut-être as himself qu'il performe le mieux, comme en atteste Dave Chappelle's Block Party concert-documentaire capturé par un Michel Gondry inspiré, plongé au coeur de Brooklyn.

     

    Voir aussi :- en images : l'histoire du hip-hop en looks- notre histoire du hip-hop- en vidéo : Le meilleur du hip-hop US beatboxé par Eklips en 4 minutes

     

  • Ice Cube

     

    Principal fait d'arme rapologiqueCourant 80's, fonde Niggaz With Attitudes (N.W.A) avec ses petits copains Eazy-E, Dr Dre[people_restrictif], Dj Yella, [people_restrictif]Arabian Prince, Ice Cube ou MC Ren, inscrivant ainsi Compton en lettres de feu sur la carte du gangsta rap.

     

    A l'écran Ice Cube incarne Darin "Doughboy" Baker dans Boyz N the Hood, de John Singleton, sorti dès 1991. Ce film est inscrit au National Film Registry par le Congrès des États-Unis pour son importance culturelle et historique. Après ce personnage taillé sur mesure, Ice Cube a enchaîné les rôles dans plus de vingt films, d'Anaconda à Barbershop , en passant par On arrive quand ? ou The Longshots. Un biopic du groupe N.W.A serait à l'étude entre Ice Cube et Dr.Dre.

     

    Voir aussi :- en images : l'histoire du hip-hop en looks- notre histoire du hip-hop- en vidéo : Le meilleur du hip-hop US beatboxé par Eklips en 4 minutes

     

  • La Fouine

     

    Principal fait d'arme rapologique Aucun, si ce n'est que la Fouine aka Fouiny Baby arbore depuis toujours une très mauvaise barbiche, aussi insupportable que sa musique.

     

    A l'écran Pour l'instant Laouni n'a fait qu'un film et c'est tant mieux : la Fouine est Ali K, boss du quartier arabe dans Banlieue 13 - Ultimatum, daube filmique posée par Patrick Alessadrin, également coupable de Mauvais Esprit.

     

    Voir aussi :- en images : l'histoire du hip-hop en looks- notre histoire du hip-hop- en vidéo : Le meilleur du hip-hop US beatboxé par Eklips en 4 minutes

     

  • LL Cool J

     

    Principal fait d'arme rapologique Une carrière de plus de vingt piges, assortie de tubes pionniers comme "I Need a Beat", "I Can't Live Without My Radio" ou "Rock the Bells". Ladies Love Cool James est la première signature de la maison Def Jam, aux côtés des Beastie Boys.

     

    A l'écranLL Cool J figure au générique de Krush Groove, un film de 1985 basé sur l'histoire du early Def Jam, dans lequel il incarne son propre rôle. En 1999, il joue dans Gangsta Cop, film de Michael Rymer qui obtiendra le Prix du jury 2000 du Festival du film policier de Cognac. En 2002, le rapper donne la réplique à Jean Reno dans le très mauvais remake de Rollerball. Quatre ans plus tard, c'est au tour de Gérard Depardieu de goûter au jeu d'acteur de Cool James dans Vacances sur ordonance, aux côtés de Queen Latifah.

     

    Voir aussi :- en images : l'histoire du hip-hop en looks- notre histoire du hip-hop- en vidéo : Le meilleur du hip-hop US beatboxé par Eklips en 4 minutes

     

  • Snoop Dogg

     

    Principal fait d'arme rapologique , son premier opus sorti en 1993 chez Death Row Records. Un album - vendu à 12 millions d'exemplaires -, qui restera au sommet du Billboard 200 pendant trois semaines. Un succès porté - entre autres - par le tube "Who Am I (What's My Name)?".A l'écran Outre son goût immodéré pour la production de films pornographiques avec les "Snoop Dogg's Hustlaz Diary of a Pimp", montés dès 2001 en partenariat avec le magazine Hustler, Snoop figure également au casting de films plus "traditionnels". Dealer en fauteuil roulant, il se fait sacrément malmener par Denzel Washington dans Training Day en 2001, joue les vilains garçons dans Baby Boy ou incarne "Huggy Bear" alias "Huggy les bons tuyaux" dans le film Starsky et Hutch de Todd Phillips, sorti en 2004.

     

    Voir aussi :- En vidéo : Sexion d'Assaut fait danser et rapper Snoop Dogg- en images : l'histoire du hip-hop en looks- notre histoire du hip-hop- en vidéo : Le meilleur du hip-hop US beatboxé par Eklips en 4 minutes

     

  • Ice-T

     

    Principal fait d'arme rapologique , son quatrième album, qui marquera l'apogée de sa carrière dédiée au gangsta rap, servie par des hits comme "New Jack Hustler" ou "Body Count", tube annonciateur de son virage dans le rap-métal.

     

    A l'écran Ice T détient la plus longue filmographie pour un rapper. Le Mc a été vu dans la série Players, les maîtres du jeu. Il tient actuellement le rôle d'Odafin Tutuola dans la série policière New York unité spéciale. Ice-T a joué dans plus de 50 films : New Jack City, Que la chasse commence, Leprechaun in the Hood ou Destination : Graceland , aux côtés de Kevin Costner et Kurt Russel.

     

    Voir aussi : - en images : l'histoire du hip-hop en looks- notre histoire du hip-hop- en vidéo : Le meilleur du hip-hop US beatboxé par Eklips en 4 minutes

     

  • Stomy Bugsy

     

    Principal fait d'arme rapologique Stomy Bugsy a fondé aux côtés de Passi, des Dj's Ghetch et Desh, ou Doc Gynéco le Ministère Amer. Une institution rapologique à qui l'on doit entre autres les tubes "Brigitte femme de flic" ou "Sacrifice de poulets". =

     

    A l'écran Depuis Ma 6-T va Crack-er ou Les Jolies Choses [Lien vers http://www.youtube.com/watch?v=wKH9jhCiItc], Stomy Bugsy avait sérieusement plongé dans l'enfer du nanard hexagonal avec "3 zéros" (2001), "le Boulet" (2001) ou Gomez et Tavares (2003) [Lien vers http://www.youtube.com/watch?v=6c1orw4AarI]... Finalement, le rapper se reprend avec la sortie de Nèg Maron [Lien vers http://www.youtube.com/watch?v=F6vhg_QLpj0] en 2005, premier film plutôt réussi de Jean-Claude Flamand Barny. C'est en 2009 qu'il crève définitivement l'écran dans son incarnation d'André Aliker [Lien vers http://www.youtube.com/watch?v=cFNqBsQL6SY&], réalisé par Guy Deslaurier. Aliker, ou le destin tragique d'un militant communiste, véritable détonateur du mouvement ouvrier en Martinique.

     

  • Mos Def

     

    Principal fait d'arme rapologique Mos Def est un des fers de lance de la scène conscious hip hop, aux côtés de Talib Kweli ou Common. Le rapper originaire de Brooklyn est coupable entre autres du classique , album culte porté par le hit "Umi Says". 

     

    A l'écran Le garçon squatte les castings de séries et téléfilms depuis les nineties. Mais ce n'est qu'en 2003 qu'il passe la seconde, en s'affichant aux côtés de ‘‘Marky'' Mark Wahlberg dans Braquage à l'italienne. Une belle percée confirmée par 16 Blocs en 2006, dans laquelle Mos Def donne la réplique à Bruce Willis. Mais c'est son duo avec Jack Black dans Soyez sympas, rembobinez de Michel Gondry en 2008 qui lui garantie definitivement une place au chaud dans les salles obscures.

     

    Voir aussi : - en images : l'histoire du hip-hop en looks- notre histoire du hip-hop- en vidéo : Le meilleur du hip-hop US beatboxé par Eklips en 4 minutes

     

Pour sortir du Game, beaucoup de rappers prennent un ticket pour les superproductions hollywoodiennes ou le pire du cinéma français. Boss des charts, obsédés par l'image et toujours en quête de représentation, les rappers squattent l'affiche, quitte à bousculer les castings. Ice T et sa filmo longue comme le bras ou James Deano et son rôle de chef de gang néo-nazi dans Banlieue 13 Ultimatum... Habiles au micro, les B-girls et B-boys le sont-ils autant face à l'objectif ?Alors que 50 Cent vient de se délester de 25 kilos de muscles pour incarner le rôle d'un joueur de football atteint d'un cancer dans Things Fall Apart, le nouveau film à venir de Mario Van Peebles , Fluctuat revient sur le pire et le meilleur des rappers au cinéma.

Les derniers diaporamas photos musique
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
j kif tro ls rappeurs acteur
  • 0
  • 0
Anonyme | le 23/01/2014 à 15h40 | Signaler un abus
Votre réponse...
Ils ont aimé