Dunkerque Tom Hardy
Warner Bros

Le film de guerre de Christopher Nolan vient d'arriver sur Netflix.

A l'occasion de l'arrivée Dunkerque sur Netflix, nous republions le coup de coeur de Quentin Tarantino. Le réalisateur de Pulp Fiction adore faire du cinéma, mais aussi en parler. Fin 2019, alors que tout le monde a déjà balancé son top de la décennie, le réalisateur de Once Upon a Time in…Hollywood est lui encore en pleine réflexion. Mais il a déjà révélé à l’occasion d'un podcast (repéré par Indiewire) que Dunkerque était son deuxième film préféré des années 2010. Et c’est après un troisième visionnage du film de guerre de Christopher Nolan que QT s’est décidé à le mettre aussi haut. 

"J’ai eu une expérience intéressante en le voyant les deux premières fois. La première fois que je l’ai vu, je ne sais même pas ce que j’en ai pensé. Je n’ai ressenti que l’aspect spectaculaire du film. Je ne pouvais pas dépasser ça. J’ai apprécié le film, mais le spectacle a quasiment anesthésié mon expérience. Je ne crois pas avoir ressenti la moindre émotion. J’étais simplement ébahi. Mais je ne savais pas par quoi…Ce n’est qu’en le visionnant une troisième fois que j’ai pu passer outre le spectacle et voir les gens qui sont au coeur de l’histoire. J’ai enfin pu voir un peu à travers les arbres.

The Social Network est le meilleur film des années 2010 selon Quentin Tarantino

"Souvent, on voit des films où le style repose sur l’adrénaline", poursuit Tarantino. "Le style est une expérience immersive, mais après trois ou quatre visionnages le style s’efface et on distingue les tours du magicien. Dans le cas de Dunkerque, plus on le voit plus les efforts de Nolan sont récompensés. Il y a un point, au milieu du film, où tout devient parfait… C’est une symphonie. Tout est à la bonne place." 

Insatiable sur le film, Tarantino conclut en expliquant que selon lui le score de Hans Zimmer aurait mérité d’être récompensé aux Oscars (Dunkerque a dû se contenter du meilleur montage).

Quentin Tarantino : le quiz ultime

On attend maintenant que QT termine ses revisionnages et nous livre son top 10 définitif de la décennie. Ad Astra de James Gray risque en tout cas de ne pas en faire partie. 

"Dans la seconde moitié, je ne sais pas pourquoi les choses ont lieu. On doit juste être d’accord avec tout ce qu’ils disent, mais je ne comprends pas pourquoi. Comment une mutinerie qui a eu lieu sur un vaisseau 15 ans plus tôt envoie maintenant des ondes qui tuent 40 000 personnes ? On fait avec ça tout simplement parce qu’on nous dit que ça a eu lieu. Ce qui te fait réagir dans ce film c’est qu’il reprend entièrement la structure d’Apocalypse Now. Je veux dire, exactement… J’ai aimé regarder Ad Astra, c’est un très joli film et j’ai trouvé Brad super dedans, mais je ne comprenais pas pourquoi les choses avaient lieu. Nolan ne nous explique pas vraiment ce qu’il se passe dans Dunkerque, mais je le perçois.

[En attendant Tenet] Cillian Murphy : "Christopher Nolan ? Je lui fais une confiance absolue"