Carey Mulligan
Saturday Night Live

La star de Drive s'amuse aussi avec Ammonite, pour un sketch très drôle.

Samedi 10 avril, l’actrice britannique Carey Mulligan était l’invitée du talk-show comique Saturday Night Live. Cela a été l’occasion pour elle d’aborder et de parodier quelques films, sortis récemment… Elle s’est gentiment attaquée à un nouveau sous-genre de films d’époque lesbiens, notamment avec le long-métrage de la réalisatrice française Céline Sciamma, Portrait de la jeune fille en feu (sorti en France en 2019) et Ammonite, du réalisateur britannique Francis Lee (2020).

Dans son sketch parodique, Mulligan est accompagnée de Heidi Gardner du Saturday Night Live. Ensemble, elles livrent une vision humoristique de ce genre de films, où deux personnages homosexuels (généralement joués par des hétérosexuels) tombent amoureux. Bien que le film de Sciamma a rencontré un franc succès, il livre aussi une nouvelle vision de films, dans lequel une analepse est nécessaire pour narrer et comprendre une histoire d’amour, souvent interdite. D’après le site américain Collider, ce nouveau genre implique souvent de représenter à l’écran deux femmes blanches - généralement une blonde et une brune - qui tombent amoureuses avec des échanges très laconiques, mais beaucoup de regards significatifs. Une scène de sexe est aussi souvent présente, mais comme vu à travers un regard masculin (plus communément appelé le "male gaze"). La partie la plus comique du sketch est l’arrivée de l’actrice américaine Kate McKinnon (#PireSoirée, avec Scarlett Johansson ou encore SOS Fantômes), ouvertement lesbienne, qui endosse le rôle de l’ex d’un des personnages.

Stranger Things : le SNL dévoile un premier extrait délirant de la saison 2

Si ce sketch a aussi bien fonctionné, c’est qu’il dénonce des vérités comme le fait que malgré les (faux) clichés que ces films peuvent dévoiler, le public n’hésite tout de même pas à aller les voir. On leur reproche un peu le manque de “surprise”, les spectateurs savent exactement ce qu’ils vont regarder. Dans ce sketch, les clichés sont nombreux, comme l’abandon d’une femme par son mari (ici dans la campagne) et donc, par ce biais, la rencontre avec une femme, l’absence de maquillage des deux actrices (ce qu’elles ne manquent pas de faire remarquer). Elles n'hésitent pas à jouer de ces clichés, avec des répliques comme “I am your female companion” ("Je suis votre compagne femme"), quand Mulligan se trouve être obligée de rester en compagnie de Gardner. Toute la parodie tourne autour d'une question centrale : “Will these lesbians be lesbians together ?” (“Ces lesbiennes seront-elles lesbiennes ensemble ?”)

Cependant, elles ne manque pas de rappeler que des films comme ceux-là, “on en a qu’un par an, profitons-en.” Intitulé Lesbian Period Drama, le sketch, publié sur le compte Twitter du SNL, est disponible ci-dessous.

A lire aussi sur Première