Pronostics César 2021
Gaumont/ Pyramide/ Ad Vitam

Mouret, Dupontel, Lifshitz. Qui va succéder à Ladj Ly et ses Misérables, sacré meilleur film en 2020 ? Voici les favoris de la 46ème cérémonie des César, ainsi que les chouchous de la rédaction.

L’incertitude est plus que jamais de mise à 48 heures de la cérémonie des César. Sur le côté inédit de la soirée, restrictions sanitaires oblige, avec la salle de l’Olympia (qui reçoit pour la première fois de son histoire les César) qui n’accueillera en son sein que les nommés et remettants de prix. Sur la présence de la Ministre de la Culture qui ne devrait guère être épargnée par les mots de la MC de la soirée Marina Foïs et ses complices de plume Blanche Gardin et Laurent Lafitte, sachant que son absence (alors qu’elle était dans en coulisses pour les Victoires de la Musique) serait forcément perçue comme un n-ième geste méprisant par une profession de plus en plus remontée par son attitude.

CINQ CHOSES A RETENIR DES NOMINATIONS AUX CESAR 2021

Et puis, il y a la raison centrale de la réunion de tout ce beau monde. Le palmarès où la partie n’a semblé été autant ouverte depuis des lustres dans cette année si singulière. Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait arrive certes en tête des nominations. Mais cette position ne rime pas forcément avec succès, François Ozon (qui à ce jour n’a jamais gagné la moindre statuette !) le sait mieux que quiconque pour avoir vécu cette situation en 2003 avec Huit femmes, reparti bredouille malgré ses 12 nominations. D’ailleurs, le Adieu les cons de Dupontel, favori d’un sondage fait chez les exploitants de salles, a aussi les faveurs de nos pronostics. Mais dans une soirée idéale, les envies de la rédaction de Première iraient vers un partage des trophées entre les trois oeuvres françaises présentes dans notre top 10 de 2020 : Adolescentes (le mieux placé), Adieu les cons et Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait. Avec peut- être un moment historique à la clé : jamais depuis la création des César en 1976, un documentaire ne s’est imposé dans les catégories meilleurs film et réalisateur.

 

MEILLEUR FILM

Il va l’avoir : Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait

On aimerait qu’il l’ait : Adolescentes

MEILLEURE REALISATION

Il va l’avoir : Albert Dupontel 

On aimerait qu’il l’ait : Emmanuel Mouret

 MEILLEUR ACTEUR

Il va l’avoir : Albert Dupontel

On aimerait qu’il l’ait : Sami Bouajila

 MEILLEURE ACTRICE

Elle va l’avoir : Laure Calamy

On aimerait qu’elle l’ait : Virginie Efira

 MEILLEUR ESPOIR F

Elle va l’avoir : Fathia Youssouf

On aimerait qu’elle l’ait : Fathia Youssouf

 MEILLEUR ESPOIR M

Il va l’avoir : Benjamin Voisin 

On aimerait qu’il l’ait : Jean- Pascal Zadi

 MEILLEUR 2ND ROLE F

Elle va l’avoir : Emilie Dequenne

On aimerait qu’elle l’ait : Emilie Dequenne

 MEILLEUR 2ND ROLE M

Il va l’avoir : Nicolas Marié 

On aimerait qu’il l’ait : Nicolas Marié

 MEILLEUR SCENARIO ORIGINAL

Il va l’avoir : Antoinette dans les Cévennes 

On aimerait qu’il l’ait : Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait

 MEILLEURE ADAPTATION

Il va l’avoir : Eté 85 

On aimerait qu’il l’ait : La Fille au bracelet

 MEILLEURE PHOTO

Il va l’avoir : Adieu les cons

On aimerait qu’il l’ait : Adolescentes

MEILLEUR PREMIER FILM

Il va l'avoir : Deux

On aimerait qu'il l'ait : Mignonnes

MEILLEUR LONG METRAGE D’ANIMATION

Il va l’avoir : Josep 

On aimerait qu’il l’ait : Josep

MEILLEUR FILM ETRANGER

Il va l’avoir : Drunk

On aimerait qu’il l’ait : 1917

MEILLEUR DOCUMENTAIRE

Il va l’avoir : Adolescentes

On aimerait qu’il l’ait : Adolescentes

A lire aussi sur Première

Melissa Guers, la révélation de La Fille au bracelet

A l’occasion de la diffusion sur Canal + ce soir du remarquable film de Stéphane Demoustier, portrait- express de sa non moins épatante héroïne, nommée vendredi aux César