Le dernier duel
2021. 20th Century Studios. Tous droits réservés.

L’actrice britannique crève l’écran dans le nouveau film évènement de Ridley Scott, ce mercredi au cinéma.

Attention, star en puissance. Déjà révélée à la télévision par la série Killing Eve, dont elle partage l’affiche avec Sandra Oh, Jodie Comer est en passe de devenir incontournable, y compris au cinéma. Une ascension fulgurante dont le tremplin n’est autre que Ridley Scott. L’actrice britannique tient en effet le premier rôle féminin de son nouveau film, Le Dernier duel ce mercredi 13 octobre au cinéma, en compagnie de Matt Damon, Adam Driver et Ben Affleck, et elle remettra ça dans Kitbag, le projet de Sir Ridley sur Napoléon où elle incarnera Joséphine de Beauharnais au côté de Joaquin Phoenix. Rien que ça. 

De la danse à la télévision

Jodie Comer, 28 ans, a donc parcouru un sacré chemin depuis ses débuts compliqués dans le monde du spectacle. Virée de son groupe de danse avant un concours de jeunes talents (elle était arrivée en retard à une répétition à cause d'une urgence familiale), elle s’était faite remarquée en présentant un monologue seule sur scène. Ce qui lui avait permis d’être repérée par sa professeure de théâtre et d’auditionner pour un rôle sur la radio britannique BBC 4. 

La jeune femme entame ensuite une carrière de comédienne professionnelle en 2008. Elle apparait dans le spin-off The Royal Today de la série humoristique The Royal, ainsi que dans d'autres séries, avant d'incarner l'un des personnages principaux de la série Journal d'une ado hors norme (My Mad Fat Diary) diffusée pour la première fois en 2013 : elle devient Chloe Gemell, la meilleure amie d'enfance de Rae, personnage principal de la série. Cette prestation, qui va la lancer dans sa carrière britannique, va lui permettre d’enchainer les rôles à la télévision au Royaume-Uni.

Le Dernier duel est un nouveau sommet pour Ridley Scott [critique]

Le tournant Killing Eve

C'est finalement son rôle de Villanelle, aka Oksana Astankova, dans la série Killing Eve (écrite par Phoebe Waller-Bridge) qui lui fait changer de statut. Acclamée pour son rôle, aux côtés de Sandra Oh, elle recevra d'ailleurs neuf prix pour son travail dans la série, dont un Emmy et un BAFTA pour sa performance dans une série dramatique. Avec Killing Eve, qui connait un grand succès à l'échelle internationale, Jodie Comer accède à la notoriété et se voit proposer de grands rôles qui l'amèneront du petit au grand écran.

Après un rôle dans England is Mine (2018), un biopic sur Morissey, le chanteur des Smiths, Jodie Comer fait une brève apparition dans l’Episode IX de Star Wars, L’Ascension de Skywalker, où elle incarne la mère de Rey. Un tout petit passage qui ne lui demandera qu’un jour de tournage mais confirme que le cinéma est prêt à lui ouvrir ses portes. 

En 2021, c’est le déclic. Elle donne la réplique à Ryan Reynolds dans Free Guy (tournée en 2019), le blockbuster surprise de l’été, en se mettant dans la peau d’un personnage féminin badass de jeu vidéo, la belle Molotov Girl, qui est le point de départ de l'intrigue du film. 

Dans la foulée, elle décroche le rôle de Marguerite, l’épouse du chevalier Jean de Carrouges (Matt Damon) dans le film médiéval de Ridley Scott Le Dernier Duel. Une fresque épique où Comer incarne une femme résiliente qui réclame la justice après avoir été violée par Jacques Legris (Adam Driver), un rival de son mari. 

Une partition forte et maitrisée, même dans les scènes les plus difficiles, qui la fait directement basculer dans la catégorie des actrices confirmées et a impressionné son metteur en scène :  

"Le travail d’un réalisateur c’est avant tout de réussir son casting", expliquait récemment Ridley Scott à Sky News. "Parce qu’une fois que je dis action, elle est livrée à elle-même tout en devant composer avec un autre acteur. C’est à ce moment que l’intuition rentre en ligne de compte, et c’est là qu’entrent en jeu les grands acteurs". 

Le Dernier duel, avec Adam Driver, Jodie Comer, Matt Damon et Ben Affleck, sort en salles le 13 octobre. Bande-annonce :