Miles Teller
Paramount

"J'ai suivi environ trois mois de formation en vol avant de commencer le film..."

Top Gun: Maverick est certainement l'un des films les plus attendus de l'année 2021. Le blockbuster de Paramount Pictures sera forcément une démonstration d'action aérienne, avec Tom Cruise en tête d'affiche, mais aussi Miles Teller. L'acteur de Divergente raconte dans une récente interview accordée à Men’s Journal l'entraînement de fou auquel il a dû se soumettre, pour effectuer ces séquences dans les airs, filmées en réel et sans CGI ou presque :

"Il n'y a pas d'écran vert dans un film Top Gun. Chaque plan, chaque scène est le résultat du travail, de la vraie sueur, que nous y avons tous mis. La production s'est déroulée sur une année complète, ce qui était certainement le plus long tournage auquel j'aie jamais participé", lâche celui qui jouera le fils de Goose, avant de rentrer dans les détails :

"J'ai suivi environ trois mois de formation en vol avant de commencer le film. Ce moment était important pour se familiariser avec les engins, mais aussi pour renforcer notre tolérance à la force G, car tous les éléments aériens du film sont des effets pratiques, nous les avons tournés concrètement. L'entraînement a commencé dans un Cessna et puis on est passé à un Extra 300, un engin de voltige à hélice unique, où vous commencez à améliorer votre tolérance G. De là, nous sommes montés dans un L-39 Albatros, volant avec des types appelés The Patriots, sont l'équivalent civil des Blue Angels. Dès le départ, je me retrouve à piloter moi-même ce putain d'avion avec les Patriots en formation avec trois autres avions autour, ce qui me semblait fou ! J'avais un jet juste au-dessus de moi, si proche, puis des avions sur les deux ailes, puis nous avons fait une boucle tout en maintenant cette formation. Je tenais le stick et j'ai fait atterrir l'avion aussi !"

Plus qu'une performance d'acteur, Miles Teller a ainsi vécu une formation intense, passant par un stage de de survie de la Navy : "Avant de monter dans les jets, nous devions réussir le stage de survie de la Navy à San Diego. Vous apprenez tous les protocoles que vous devez suivre si jamais vous devez vous éjecter au-dessus de l'océan. Ils vous traînent sur l'eau, ils vous retournent, ils veulent vous voir capable de sortir de votre harnais et bien plus encore. Tout cela mène au grand test qu'ils vous font subir, qui s'appelle «Le Dunker». On est placé dans un hélicoptère un peu modifié, attaché à une chaise, et plongé dans un réservoir rempli d'eau. Ils vous bandent les yeux, vous donne une chance de reprendre votre souffle une dernière fois, puis ils vous emmènent sous l'eau. Une fois que vous êtes dans l'eau, ils commencent à retourner le tank et vous devez prouver que vous pouvez passer par les bonnes opérations pour sortir, le plus calmement possible. Votre partenaire est là-dedans avec vous, et ensemble vous devez ouvrir la trappe. Cela ressemble à une sorte de chambre de torture dans une certaine mesure..."

Après tout ça, il faut espérer que le film soit bien ! Top Gun: Maverick est actuellement prévu pour une sortie en juillet 2021 dans les salles.