The Shining, L'Exorciste, Shutter Island
Warner Bros. / Paramount Pictures

Récompensé par quatre Grammy Awards, de nombreuses oeuvres du virtuose ont été reprises dans des films cultes.

Sa musique a accompagné certaines des scènes les plus anxiogènes de l’Histoire du cinéma. Krzysztof Penderecki, le compositeur polonais et figure de l’avant-garde, s’est éteint ce dimanche 29 mars à l’âge de 86 ans dans sa ville natale de Cracovie, des suites d’une longue maladie. La nouvelle a été annoncée dans la presse locale par sa famille. On lui doit notamment la composition de plusieurs morceaux repris dans des films cultes, comme Shining de Stanley Kubrick (la musique de la fameuse scène quand Jack suit Wendy dans les escaliers, alors que cette dernière tente de le repousser avec une batte de baseball, c’est lui), L’Exorciste de William Friedkin, Shutter Island de Martin Scorsese, Je t’aime, je t’aime d’Alain Resnais, Inland Empire, Sailor et Lula et même la série Twin Peaks de David Lynch. 

Doctor Sleep : cinq films inspirés par Shining

L’auteur de "Thrène à la mémoire des victimes d’Hiroshima", oeuvre qui rend hommage aux victimes de la bombe atomique et qui lui a permis d’acquérir une renommée mondiale, a commencé sa carrière au début des années 1960, en Pologne. À l’époque, il compose "Strophes", "Emanations" et "Les Psaumes de David" : trois morceaux qui lui permettent de remporter les trois premiers prix d’un concours pour jeunes compositeurs à Varsovie. Le virtuose, qui compte parmi les compositeurs les plus innovants de sa génération, puise son inspiration dans la religion et chez ses confrères contemporains. Ainsi, il signera plusieurs collaborations surprenantes. Notamment avec Johnny Greenwood, le guitariste principal du groupe Radiohead, et le compositeur d’électro britannique Aphex Twin, sur un album ainsi qu’une tournée. Sa musique, très riche en effets sonores (Krzysztof Penderecki n’hésitait pas à utiliser plusieurs objets et matériaux dans ses compositions, comme de la tôle, du métal froissé, des sifflets ou des sirènes d’alarme), a illustré de nombreuses scènes d’angoisse du cinéma.

Son génie a été salué par de nombreux prix prestigieux, parmi lesquels pas moins de quatre Grammy Awards, décrochés en 1987, 1998 (à deux reprises) et 2017.

L'une des oeuvres de Krzysztof Penderecki, "Polymorphia", dans Shining, est à retrouver ci-dessous.

EXCLU : Martin Scorsese revient sur son travail d’adaptation sur Shutter Island