Docteur Jivago
MGM/Warner Bros

Un projet secret de Kubrick ressort plus de 60 ans après.

Il y a quelques jours, The Guardian racontait comment l’historien du cinéma James Fenwick avait découvert que Stanley Kubrick et le producteur James B. Harris avaient tenté d’acquérir les droits du roman de Boris Pasternak, Docteur Jivago, juste un an après sa publication en 1958. 

James Fenwick est en effet tombé sur une lettre écrite par le réalisateur de 2001 où celui-ci demandait de l’aide à l’écrivain pour les droits de son livre : “Le dernier film que nous avons fait ensemble, Les Sentiers de la gloire, a reçu le Prix du Meilleur film de l'année en Belgique, au Brésil et en Finlande […] Nous aimerions aujourd'hui acheter les droits d'adaptation du Docteur Jivago. Nous avons contacté les avocats new-yorkais qui représentent l'éditeur italien du livre. Les négociations sont à l'arrêt, ils ne sont pas encore prêts à finaliser le deal.”

Selon les recherches de Fenwick, pour le rôle-titre, Stanley Kubrick était déjà en pourparlers avec son interprète des Sentiers de la gloire, Kirk Douglas, également intéressé pour produire. Dans le contexte américain de la chasse aux sorcières communiste, le soutient de l’acteur à des auteurs black-listés et un tournage probable en Union Soviétique, l’historien note que "cela en dit plus sur les tendances diplomatiques de Douglas et la façon dont il se considérait comme un ambassadeur culturel des États-Unis."

Malheureusement, ce projet de Kubrick (comme beaucoup d'autres) ne vit pas le jour et l’histoire retiendra que c’est un autre réalisateur britannique qui adaptera au cinéma le roman Docteur Jivago : David Lean, en 1965 avec Omar Sharif. Le film raflera cinq Oscars.

Ironie de l’histoire, Stanley Kubrick a par la suite retrouvé Kirk Douglas sur un autre projet : l’adaptation de Spartacus, le roman d’Howard Fast publié en 1951. David Lean avait également été contacté pour réaliser le film, mais refusa.