The Tomorrow War
Amazon Prime Video

Le film de SF est sorti ce vendredi sur Amazon Prime Video.

Dan (Chris Pratt), un ancien militaire devenu prof de science vient de louper un belle opportunité de carrière. Mais il va bientôt avoir un autre problème à gérer : des soldats du futur font irruption pour prévenir le monde que l’humanité est sur le point de disparaitre dans une guerre avec des extra-terrestres. Des militaires, et bientôt des civils sont envoyés 30 ans plus tard pour tenter d’inverser la tendance. Les désignés partent sept jours sur le front et reviennent dans le présent si par chance ils sont encore en vie. Ce qui n’est pas gagné vu la férocité démoniaque de ces créatures mi-Alien mi-Demogorgon qui mettent en pièce les humains. C’est ce que va découvrir Pratt quand son tour arrive. Et avec l’aide d’une scientifique, il va tenter de sauver le monde, comme il l’a promis à sa fille avant de partir. 

Demain c’est loin 

Réalisé par Chris McKay (Lego Batman, le film), The Tomorrow War s’impose comme un film d’action SF rythmé et efficace, à défaut d’être très original. Impossible de ne pas penser à Independence Day, Starship Trooper ou La Guerre des mondes face cette invasion extra-terrestre bien huilée qui multiplie les scènes convenues. Un manque de prise de risques qui nous rappelle que ce long-métrage était au départ un blockbuster de cinéma produit par la Paramount qu’Amazon Prime Video s’est offert pour 200 millions de dollars. 

The Tomorrow War
Amazon Studios

Si le résultat est un peu tiède, on ne peut toutefois pas bouder son plaisir. D’abord parce que tout le monde est à sa place au casting : Chris Pratt, toujours prêt à jouer les héros avec conviction, l’impeccable Yvonne Strahovski, JK Simmons, parfait en papi musclé, ou Sam Richardson (Veep) qui apporte une petite touche d’humour et de légèreté bien appréciables au milieu de cette boucherie. Les séquences d’action sont également un bon point, notamment grâce au design très réussi des créatures. Et le scénario, malgré les airs de déjà vu précités, a le mérite de tenir la route et d’asséner ses twists avec modestie. 

En terme de proposition de cinéma, on reste en effet sur notre faim. Aucun plan ne rentrera au panthéon du genre. Le message du film ne nous hantera pas dans nos nuits d’insomnie. Et personne ne lancera de pétition pour réclamer une suite ou un director’s cut. The Tomorrow War joue clairement dans la catégorie du blockbuster de science-fiction tendance familiale, un pur objet de divertissement qui ne se prend pas pour autre chose et atteint plutôt bien son but.