L'Internat Las Cumbres
Amazon

Cette nouvelle série adolescente mystérieuse sortira demain sur Prime Vidéo. Alors faut-il tenter l'aventure ibérique ?

À l'origine il y a El internado: Laguna Negra, un fiction fantastique arrêtée en 2010 après 7 saisons et qui a marqué le petit écran de l'autre côté des Pyrénées. En France, elle n'a jamais été diffusée, mais chez nos voisins espagnols, elle résonne encore fortement. Alors cette nouvelle mouture d'Amazon Prime Vidéo, intitulée L'Internat : Las Cumbres, était attendue au coin du bois. A en juger par les premières critiques, elle a su largement emballer la presse ibérique. La première saison composée de 8 épisodes débarque ce vendredi sur le réseau de streaming partout dans le monde, et voilà ce qu'en disent nos confrères.


La publication El Confidencial fait évidemment la comparaison entre l'originale et la moderne et explique que "Las Cumbres situe l'histoire à côté d'un ancien monastère encore habité et ainsi, la religion est étroitement liée à l'intrigue. La charge dramatique que la foi engendre ajoute considérablement à la série, offrant un point de mystère supplémentaire (...) avec quelques moments de frayeurs qui vous feront sauter sur le canapé à la maison."

La Diacritica se réjouit de son côté du "casting des jeunes talents, qui a été judicieusement sélectionné pour raconter une intrigue qui prend forme dès le premier épisode et nous prend au piège."

Le site Cronica parle d'une "production qui, sans aucun doute, plaira à tous ceux qui sont fascinés par le genre de l'horreur, car L'Internat : Las Cumbres ne se contentent pas de simples frayeurs dans lesquelles les productions du genre sont couramment tombées, ces dernières années."

Le Magazine Mew écrit que la série est "sombre et intrigante et présente un mystère qui, à première vue, semble assez intéressant pour nous tenir en haleine. La série semble également bien construite, complexe et a beaucoup à offrir."

La Casa de Los Horrores, site spécialisé, est finalement plus dur et tranche : "Des séries comme Élite ou Skam ont montré qu'une fiction adolescente divertissante est possible même en cédant à une nécessité de vraisemblance. Mais L'Internat : Las Cumbres sent le vieux dès l'ouverture des portes. Difficile de se débarrasser d'un sentiment de custom imposé par un algorithme qui joue sur une nostalgie artificielle. Un drama pour ados avec l'esprit d'un spectacle de fin d'année."