Top 2021
Amazon, HBO, Disney, Arte

Précédemment sur nos petits écrans... De Mare of Easttown à It's a Sin en passant par Small Axe ou Loki, voici les immanquables des six premiers mois de l'année.

15) SWEET TOOTH - sur Netflix

Sur fond de métaphore touchante autour de l'acceptation de la différence, cette aventure originale et optimiste revêt l'aspect d'un conte post-apo-poétique, qui fonctionne largement sur la bouille ornée de cornes et de deux petites oreilles trop mignonnes d'un bambin bluffant et tellement attachant.


Dix films à voir du 30 juin au 4 juillet pendant la Fête du cinéma 2021

14) THE MOSQUITO COAST - sur Apple TV+

Justin Theroux chez son oncle, l’écrivain Paul Theroux, dans cette lointaine adaptation du roman de 1981, qui laisse poindre un attrait pour les grands espaces, en jouant sur la notion de frontière et de territoire chère au road-movie. Mais la série préfère surtout se concentrer sur le mystère qui entoure le personnage central, moins que la quête de liberté, qui faisait le sel du film éponyme de Peter Weir, avec Harrison Ford (1986).



13) MIXTE - sur Amazon Prime Vidéo

La deuxième aura été la bonne pour le service de streaming américain. Après le flop industriel de Deusch-les-Landes, Mixte trouve le bon mixe entre teen série et série d'époque. Une nouvelle création française originale, qui nous ramène dans la France d'avant 1968, avec des ados d'un autre temps, parfaitement incarnés. La peinture d'une époque, tendre et édifiante.



12) SHADOW AND BONE - sur Netflix

De la teen fantasy comme on l'aime. Cette Saga Grisha s'appuie sur un univers riche, à la géo-politique complexe, qui rejoue avec malice les conflits est / ouest de notre monde à nous. Un décorum esthétiquement somptueux (les costumes, les décors, les effets sont impressionnants) aux connotations soviétiques rafraîchissantes, incarné avec brio par un nouveau visage, celui de la jeune Jessie Mei Li, qui crève l'écran.



11) WANDAVISION - sur Disney Plus

La première série Marvel produite pour la plateforme aux grandes oreilles est une vraie réussite ambitieuse et audacieuse, totalement à part dans son approche du MCU. Bourrée de références, d'humour et boostée par un petit grain de folie délectable, elle a fait au passage de Wanda Maximoff un personnage majeur pour la suite de la franchise cinématographique.



10) THE FLIGHT ATTENDANT - sur Warner TV

Pas simple de faire oublier Penny, la parfaite « girl next door » qu’elle a incarnée pendant douze ans dans la sitcom la plus populaire du XXIe siècle. Kaley Cuoco a pourtant trouvé un job à sa mesure. Un rôle sexy et débridé, dans ce thriller fun et millimétré, débordant d’énergie. Parfait pour tourner définitivement la page de The Big Bang Theory.



9) INVINCIBLE - sur Amazon Prime Video

Cette série d’animation sanglante et cinglante, adaptée de la nouvelle BD du créateur de The Walking Dead, est une vraie claque... comme le fut la première saison de la série zombifique. Une relecture futée et ultra-violente des super-héros, qui réussit à nous surprendre à chaque épisode.



8) LOKI - sur Disney Plus

Si WandaVision est très cool, si Faucon et le Soldat de l'Hiver est très convenu, le come-back de Loki post-Avengers : Endgame est tout simplement jubilatoire. Une fantaisie démente qui jongle avec les codes du MCU et brille grâce à l'entrée en scène spectaculaire d'Owen Wilson, partenaire idéal du flegmatique Tom Hiddleston. Certainement la meilleure série Marvel jusqu'à présent.



7) OVNI(S) - sur Canal Plus

Sans faire de mystère, cette création originale plongée dans les 70's nous cause ufologie et phénomènes paranormaux. Ambitieux et peu commun dans la fiction française. Une série qui exhale aussi un parfum de nostalgie assumée, authentique hommage à l’époque dont elle empile les références avec gourmandise. Comédie SF, mais pas que, Ovni(s) s’accommode à tous les genres pour investiguer sur l’existence d’êtres venus d’ailleurs.



6) THE GOOD LORD BIRD - sur Canal Plus

Ethan Hawke est au four et au moulin pour nous conter l'histoire (vraie) du destin fou de l’abolitionniste John Brown, figure clivante de la Guerre de Sécession américaine. L'acteur de Boyhood livre une prestation survoltée et porte sur ses épaules ce passionnant western picaresque.



5) EN THÉRAPIE - sur Arte

C'est sans aucun doute l'événement français de ce début d'année. Une série hors norme, qui a fait exploser les compteurs d'Arte, en live et en replay. Avec ses 35 épisodes, cette première saison de télévision signée Nakache et Tolédano s'est affirmée comme une plongée passionnante dans notre psyché nationale, s’adressant au public le plus large possible, des férus de drames aux amateurs d’exercices de style, en passant par les passionnés de rhétorique.



4) THE UNDERGROUND RAILROAD - sur Amazon Prime Vidéo

Malgré le style un peu trop maniéré de Barry Jenkins, le cinéaste oscarisé pour Moonlight aborde à la télévision un sujet brûlant. Sans être la série définitive sur l'esclavage qu'elle aurait pu être, la force de The Underground Railroad réside dans le renversement du regard qu'impose le réalisateur. A travers l'épopée de l'expérience afro-américaine dans sa diversité et de l'intérieur. Et en posant la question du regard, celui des esclavagistes blancs, celui d'une femme noire sur sa propre condition de femme, de noire, d'esclave, celui des hommes qui l'exploitent. Et surtout le regard du spectateur, constamment interrogé à travers les gros plans frontaux de son héroïne.



3) IT'S A SIN - sur Canal Plus

Sacrée ces derniers jours au 60e festival de télévision de Monte-Carlo, la nouvelle pépite du créateur de Years and Years est l'une des séries importantes de ce début 2021. Russel T. Davis livre un témoignage sans concession sur les années sida et une vibrante ode à la vie. Une réussite qui fait cohabiter toutes les émotions.



2) SMALL AXE - sur Salto

Comme un signe de l'air du temps, c'est encore une série très engagée qui trouve grâce à nos yeux. Une anthologie conceptuelle et pédagogique signée Steve McQueen (12 Years a Slave) qui tranche dans le vif, en racontant les combats de la communauté caribéenne de l’ouest de Londres, des années 60 aux années 80, à travers cinq films à la puissance variable, ayant pour folle ambition de combler les lacunes de l’histoire anglaise officielle.



1) MARE OF EASTTOWN - sur OCS

Ou la masterclass de Kate Winslet. Autant le concept du flic de patelin tourmenté n'est guère nouveau, autant la performance de l'actrice britannique, conjuguée à une écriture saisissante, qui effleure tous les clichés du concept, en réussissant à le transcender, font de cette mini-série un drama criminel époustouflant, qui n'est pas sans rappeler la claque True Detective de 2014.


A lire aussi sur Première

Box-office français : Encanto double Les Bodin's et Aline

Les deux films français marchent bien cependant, écoulant autour d'un million d'entrées.

Box-office français du 23 novembre : le règne des Bodin's

La comédie double Aline, Les Eternels et Mourir peut attendre avec plus de 500 000 spectateurs.