Perry mason
CBS / NBC

Incarné par Raymond Burr pendant près d'un demi-siècle, le personnage revient cette semaine dans une nouvelle série sur OCS en France.

Ce n'est pas vraiment un nom qui sonne jeune et rafraîchissant. Perry Mason fait son retour cette semaine sur HBO et en France sur OCS, dans une toute nouvelle série, qui revisite le mythique personnage inventé par l'écrivain Erle Stanley Gardner. Une adaptation moderne, à l'ambition cinématographique évidente, qui nous emmène dans les années 1930, en pleine prohibition, sur les traces d'un meurtre horrible. Une version de Perry Mason qui tranche avec celle de Raymond Burr.

Perry Mason fait briller du neuf avec du vieux (critique)

Car avant d'être joué par Matthew Rhys, l'acteur sacré aux Emmy Awards pour The Americans, c'est lui qui fut l'incarnation de Perry Mason, avocat de la défense arborant une grosse barbe blanche et un certain embonpoint. Un charismatique justicier du barreau, qui ne s'en laissait jamais compter. Un rôle que Raymond Burr a tenu pendant plus de 40 ans. Dès les années 1950 - après un passage à la radio - la chaîne américaine CBS décide de porter à l'écran le personnage de roman, en transposant bon nombre de ses enquêtes littéraires à la télévision. Sauf que si Perry Mason était d'abord un détective privé des années 30 dans l'oeuvre d'Erle Stanley Gardner, on le retrouve dans la série plaidant devant un tribunal, au coeur des 50's. Le reboot de HBO est, en ce sens, bien plus proche des livres originaux (même s'il faut savoir que Gardner a publié 82 ouvrages entre 1933 et 1973), puisque Matthew Rhys y joue effectivement un privé au coeur de la Prohibtion.


Bien que décriée pour son côté peu réaliste, la première série Perry Mason a connu un succès phénoménal, restant à l'antenne pendant une décennie (jusqu'en 1965) et plus de 270 épisodes en noir et blanc. Raymond Burr fut casté après des centaines d'auditions, alors qu'il était venu pour le rôle du procureur Hamilton Burger. La production lorgnait au départ sur une tête connue, notamment William Holden (oscar du Meilleur acteur en 1953) mais a dû changer son fusil d'épaule, faute de budget. Et c'est finalement Erle Stanley Gardner en personnage qui a eu le dernier mot, poussant pour que soit recruté Burr. Un choix payant, puisqu'il est devenu LA figure de Perry Mason durant le demi-siècle qui suivra.


En effet, peu de temps après la fin de la première série, CBS essaya en 1973 de relancer le personnage dans The New Perry Mason, joué cette fois par Monte Markham. Sauf que le revival fit un énorme flop et la nouvelle mouture fut annulée après 15 épisodes seulement. Il faut croire que pour tout le monde, Perry Mason, c'était Raymond Burr. Et pour cause, en 1985, 20 ans après avoir dit adieu au rôle, l'acteur a ressorti son costume d'avocat pour une série de 30 téléfilms, diffusés sur NBC de 1985 à 1995. Une suite qui s'achèvera avec la mort de Burr, décédé des suites d'un cancer en 1993. Paul Sorvino et Hal Holbrook prendront alors le relais dans les quatre derniers téléfilms estampillés Perry Mason (diffusés jusqu'en 1995), incarnant d'autres avocats, Anthony Caruso et "Wild Bill" McKenzie.

A lire aussi sur Première