Date de sortie 16 septembre 2020
Durée 96 mn
Réalisé par Antoine de Maximy
Avec Antoine de Maximy , Alice Pol , Max Boublil
Scénariste(s) Thomas Pujol, Antoine de Maximy
Année de production 2020
Pays de production France
Genre Comédie
Couleur Couleur

Synopsis

L’histoire commence par un banal accident de voiture sur route montagneuse des Carpates. La voiture a été emportée par une rivière et on n’a pas retrouvé le corps du globe-squatteur, Antoine de Maximy. Les bagages et le matériel sont rapatriés à Paris. Agnès, la monteuse de la série, décide de terminer ce dernier épisode. Après avoir visionné les images elle s’attaque au montage du film. Mais des détails attirent son attention. Agnès commence à avoir des doutes. L’histoire n’est peut-être pas aussi simple...

Offres VOD de J'irai mourir dans les Carpates

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de J'irai mourir dans les Carpates

Dernières News sur J'irai mourir dans les Carpates

Tenet approche des 2 millions d'entrées

Antoinette dans les Cévennes démarre bien.

Box-office parisien : Antoinette dans les Cévennes démarre en tête

Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait, suit.

Photos de J'irai mourir dans les Carpates

AFFICHE
Rouge International / Bonne Pioche Cinéma / France 2 Cinéma / BNP Paribas Pictures / Apollo Films
GALERIE
Nathalie Guyon / FTV
GALERIE
Tiberiu Hila
GALERIE
Marie Augustin
GALERIE
Rouge International / Bonne Pioche Cinéma / France 2 Cinéma / BNP Paribas Pictures / Apollo Films
GALERIE
Rouge International / Bonne Pioche Cinéma / France 2 Cinéma / BNP Paribas Pictures / Apollo Films
AFFICHE
Rouge International / Bonne Pioche Cinéma / France 2 Cinéma / BNP Paribas Pictures / Apollo Films
GALERIE
Nathalie Guyon / FTV
GALERIE
Tiberiu Hila
GALERIE
Marie Augustin
GALERIE
Rouge International / Bonne Pioche Cinéma / France 2 Cinéma / BNP Paribas Pictures / Apollo Films
GALERIE
Rouge International / Bonne Pioche Cinéma / France 2 Cinéma / BNP Paribas Pictures / Apollo Films
AFFICHE
Rouge International / Bonne Pioche Cinéma / France 2 Cinéma / BNP Paribas Pictures / Apollo Films
GALERIE
Nathalie Guyon / FTV
GALERIE
Tiberiu Hila
GALERIE
Marie Augustin
GALERIE
Rouge International / Bonne Pioche Cinéma / France 2 Cinéma / BNP Paribas Pictures / Apollo Films
GALERIE
Rouge International / Bonne Pioche Cinéma / France 2 Cinéma / BNP Paribas Pictures / Apollo Films
AFFICHE
Rouge International / Bonne Pioche Cinéma / France 2 Cinéma / BNP Paribas Pictures / Apollo Films
GALERIE
Nathalie Guyon / FTV
GALERIE
Tiberiu Hila
GALERIE
Marie Augustin
GALERIE
Rouge International / Bonne Pioche Cinéma / France 2 Cinéma / BNP Paribas Pictures / Apollo Films
GALERIE
Rouge International / Bonne Pioche Cinéma / France 2 Cinéma / BNP Paribas Pictures / Apollo Films
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

J'irai mourir dans les Carpates, affiche

J'irai mourir dans les Carpates, affiche

Antoine de Maximy (Antoine)

Antoine de Maximy (Antoine)

Alice Pol (Agnès)

Alice Pol (Agnès)

Léon Plazol (Théo), Alice Pol (Agnès)

Léon Plazol (Théo), Alice Pol (Agnès)

Max Boublil (Laurent), Alice Pol (Agnès)

Max Boublil (Laurent), Alice Pol (Agnès)

Max Boublil (Laurent), Alice Pol (Agnès)

Max Boublil (Laurent), Alice Pol (Agnès)

J'irai mourir dans les Carpates, affiche

J'irai mourir dans les Carpates, affiche

Antoine de Maximy (Antoine)

Antoine de Maximy (Antoine)

Alice Pol (Agnès)

Alice Pol (Agnès)

Léon Plazol (Théo), Alice Pol (Agnès)

Léon Plazol (Théo), Alice Pol (Agnès)

Max Boublil (Laurent), Alice Pol (Agnès)

Max Boublil (Laurent), Alice Pol (Agnès)

Max Boublil (Laurent), Alice Pol (Agnès)

Max Boublil (Laurent), Alice Pol (Agnès)

J'irai mourir dans les Carpates, affiche

J'irai mourir dans les Carpates, affiche

Antoine de Maximy (Antoine)

Antoine de Maximy (Antoine)

Alice Pol (Agnès)

Alice Pol (Agnès)

Léon Plazol (Théo), Alice Pol (Agnès)

Léon Plazol (Théo), Alice Pol (Agnès)

Max Boublil (Laurent), Alice Pol (Agnès)

Max Boublil (Laurent), Alice Pol (Agnès)

Max Boublil (Laurent), Alice Pol (Agnès)

Max Boublil (Laurent), Alice Pol (Agnès)

J'irai mourir dans les Carpates, affiche

J'irai mourir dans les Carpates, affiche

Antoine de Maximy (Antoine)

Antoine de Maximy (Antoine)

Alice Pol (Agnès)

Alice Pol (Agnès)

Léon Plazol (Théo), Alice Pol (Agnès)

Léon Plazol (Théo), Alice Pol (Agnès)

Max Boublil (Laurent), Alice Pol (Agnès)

Max Boublil (Laurent), Alice Pol (Agnès)

Max Boublil (Laurent), Alice Pol (Agnès)

Max Boublil (Laurent), Alice Pol (Agnès)

Casting de J'irai mourir dans les Carpates

Critiques de J'irai mourir dans les Carpates

  1. Première
    par François Léger

    Vous connaissez forcément sa trogne d’indécrottable voyageur, qui a fait son métier de se filmer autour de la planète, alors qu’il négocie avec les locaux un coin où passer la nuit. Antoine de Maximy passe pour la première fois à la fiction cinématographique avec J’irai mourir dans les Carpates, déclinaison de son émission phare, J’irai dormir chez vous (qui avait donné naissance en 2008 à un épisode sur grand écran : J’irai dormir à Hollywood). Le dispositif en reprend l’essentiel (deux caméras : l’une braquée sur son visage, l’autre pour filmer ses rencontres)… sauf qu’ici tout est faux. Le film s’ouvre sur l’accident de voiture de Maximy dans les montagnes des Carpates. Son corps n’étant jamais retrouvé, ses images et son matos sont rapatriés à Paris où sa monteuse, Agnès (Alice Pol), décide de terminer le docu pour lui rendre hommage. Mais plusieurs détails dans les vidéos laissent entendre que le routard aurait été assassiné… Un pied dans le cinéma traditionnel (les prises de vue dans le bureau parisien, insignifiantes) et l’autre dans le faux docu (plutôt aguichant, surtout dans certaines scènes semi-horrifiques), le film est compartimenté avec une discipline militaire et passe donc à côté de ce qu’on aurait aimé voir : un pur found footage façon Blair Witch dans les Carpates, sorte d’épisode maudit et inquiétant de J’irai dormir chez vous. Refusant d’entrechoquer le réel et le fictionnel, Antoine de Maximy a préféré le jeu de piste ludique et confortable. Beaucoup moins troublant, mais incontestablement divertissant.