Toutes les critiques de Le quepa sur la Vilni ! (court métrage)

Les critiques de Première

  1. Première
    par Renan Cros

    Dans ce programme réunissant ses deux moyens métrages, Yann Le Quellec impose un univers singulier, à mi-chemin du quotidien enchanté de Jacques Demy et de l’humour absurde de certaines comédies populaires françaises des 70’s. On y croise Bernard Hinault, le chanteur Christophe, Bernard Menez dans une élucubration champêtre, Serge Bozon et, surtout, l’incroyable Rosalba Torres Guerrero aux prises avec un étrange symptôme musical.

Les critiques de la Presse

  1. Les Fiches du cinéma
    par Marine Quinchon

    Yann Le Quellec fait souffler une brise rafraîchissante sur le cinéma, avec un Christophe prophétique et deux Bernard - Menez et Hinault - touchés par la grâce.

  2. Le Monde
    par Isabelle Regnier

    Célébration anarchique des excès et des débordements du cinéma, le film avance ainsi sur une ligne de crête dissonante que Bernard Hinault et Christophe, en guest star, arpentent la tête dans les étoiles.

  3. Le Parisien
    par Hubert Lizé

    Ceux qui apprécient le jeu décalé mais subtil de Bernard Menez adoreront l'atmosphère de « le Quepa sur la vilni », une échappée belle entre originaux de talent, aussi décoiffante que le vent qui souffle sur la garrigue.

  4. TLC - Toute la Culture
    par Olivia Leboyer

    Le Quepa sur la Vilni séduit d’emblée par son casting de choc : deux Bernard, Ménez (également à l’affiche du beau Tonnerre de Guillaume Brac, qui aime aussi le vélo !) et Hinault et le mythique Christophe. Nous vous laissons la surprise : le film est un vrai régal.

  5. Le Canard Enchainé
    par David Fontaine

    Yann Le Quellec réinvente un cinéma en liberté, poétique et fantasque, à la façon des années 60.

  6. Le Figaro
    par Etienne Sorin

    Bernard Ménez en facteur retraité remonte sur son vélo pour promouvoir l'ouverture d'un cinéma dans un village de l'Aude. 36 minutes de fantaisie par le réalisateur de Je sens le beat qui monte en moi.

  7. Les Inrocks
    par Serge Kaganski

    Libre et relâché, porteur d’un humour léger et vierge de tout cynisme, Le Quepa… fleure cependant trop la roziero-moulleterie inaboutie pour convaincre totalement.

  8. Libération
    par Clément Ghys

    A l’image de "La Fille du 14 juillet" d’Antonin Peretjatko, il y a dans "Le Quepa sur la Vilni !" un amusement permanent, une cocasserie parfois usante, un esprit à la Benny Hill, dû aux méandres à deux roues des héros comme aux pedigrees popus de ses interprètes.

  9. Pariscope
    par Arno Gaillard

    Un court-métrage insolite mais pas déplaisant.

  10. Télérama
    par Jeremie Couston

    Ce moyen métrage de Yann Le Quellec exploite la veine comico-absurde qui faisait le piquant du précédent (« Je sens le beat qui monte en moi », qui ressort en même temps). Du Jacques Rozier sous acide.

  11. Les Cahiers du cinéma
    par Gaspard Nectoux

    Au nom du sacro-saint non-sens, le film délaisse timing et précision des g