Date de sortie 30 juin 2021
Durée 88 mn
Réalisé par Ludovic Boukherma, Zoran Boukherma
Avec Anthony Bajon , Christine Gautier , Noémie Lvovsky
Scénariste(s) Ludovic Boukherma, Zoran Boukherma
Distributeur The Jokers
Année de production 2020
Pays de production France
Genre Film d'épouvante
Couleur Couleur

Synopsis

Dans les Pyrénées, un loup attise la colère des villageois.Teddy, 19 ans, sans diplôme, vit avec son oncle adoptif et travaille dans un salon de massage. Sa petite amie Rebecca passe bientôt son bac, promise à un avenir radieux. Pour eux, c’est un été ordinaire qui s’annonce. Mais un soir de pleine lune, Teddy est griffé par une bête inconnue. Les semaines qui suivent, il est pris de curieuses pulsions animales…

Offres VOD de Teddy

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de Teddy

Dernières News sur Teddy

Teddy : "Faire le pastiche d’un film d’horreur US ne nous intéressait pas !"

Et soudain un loup-garou surgit dans les Pyrénées et sur nos écrans ! Dans Teddy, le jeune héros a les poils qui poussent dangereusement. Entretien.

Photos de Teddy

Service de presse - Teddy, affiche
DR
Affiche Teddy
The Jokers
Affiche Teddy
The Jokers
Teddy avec Anthony Bajon
The Jokers
GALERIE
DR
GALERIE
DR
Service de presse - Teddy, affiche
Affiche Teddy
Affiche Teddy
Teddy avec Anthony Bajon
GALERIE
GALERIE

Teddy, affiche

Teddy, affiche

Noémie Lvovsky (Ghislaine)

Noémie Lvovsky (Ghislaine)

Anthony Bajon (Teddy Pruvost), Christine Gautier (Rebecca)

Anthony Bajon (Teddy Pruvost), Christine Gautier (Rebecca)

Critiques de Teddy

  1. Première
    par Frédéric Foubert

    Quatre ans après Grave, deux semaines après La Nuée, et en attendant Ogre, voici Teddy, le film de loup-garou des frères Boukherma (Willy 1er), bombardé fer de lance d’une nouvelle génération de films de genre français. Vingt ans après l’éclosion d’une famille de cinéastes nourris à la lecture de Starfix, cette nouvelle nouvelle école française aurait la particularité de ne se pas se construire contre la tradition naturaliste, mais de l’embrasser aussi. Aujourd’hui, en gros, les jeunes pousses hexagonales ont été indifféremment biberonnés à Pialat et à Carpenter, aux Dardenne et à John Landis. En débarquant dans Teddy, un Teen Wolf dans les Pyrénées, on constate en tout cas qu’on est sur un territoire appartenant autant à Stephen King (tendance Carrie) qu’à Bruno Dumont. Il y a du P’tit Quinquin dans cette description braque et rock’n roll d’une jeunesse prolo en province. Teddy est un jeune mec de 19 ans qui rêve d’un pavillon avec pergola pour lui et sa copine, mais va se heurter à la violence des barrières de classe. Sentiment d’injustice bientôt amplifié par la morsure d’un loup qui hante la région… Construit sur une lente montée en puissance, vers la métamorphose attendue du héros en lycanthrope, Teddy se révélera assez décevant sur le plan du fantastique pur et dur, à force d’ellipses et d’escamotages. Sa force est ailleurs, dans les dialogues souvent très drôles des Boukherma, leur sens du loufoque white-trash, et dans la performance ravageuse d’Anthony Bajon, boule d’énergie et d’intensité hallucinantes, qui porte le film de son humanité monstre.