Netflix
Netflix

Décriée par des cinéastes, elle est demandée par des personnes malentendantes et malvoyantes.

Pour ou contre le "speed watching" ? La question fait débat à Hollywood depuis quelque temps déjà : l'année dernière, en apprenant que Netflix allait lancer une option permettant à ses utilisateurs de regarder des films et séries en accéléré, des réalisateurs tels de Judd Apatow (40 ans toujours puceau) et Brad Bird (Les Indestructibles) s'étaient insurgés contre ce concept.

Pour ou contre le "Speed watching", la nouvelle façon de regarder ses séries ?

Pourtant, plusieurs sites de streaming proposent déjà d'accélérer et ralentir les vidéos (YouTube en tête), et l'option ne déplaît pas à tout le monde : elle est même réclamée par des associations de personnes malvoyantes et malentendantes, pour qui des visionnages un peu plus lents ou plus rapides permettent une meilleure compréhension. Ce changement de vitesse leur offrirait davantage d'accessibilité.

En pesant le pour et le contre, Netflix vient officiellement de lancer cette option, révèle The Verge : un bouton va apparaître au niveau des réglages de la langue et des sous-titres qui permettra de régler la vitesse de lecture. x1 étant la vitesse normale, il sera possible de la réduire à x0,5 ou x0,75 ou de l'accélérer de 1,25 à 1,5. Au départ, cette option sera seulement proposée sur les téléphones et tablettes Android, mais si c'est un succès, elle sera certainement étendue sur IOS, ordinateurs et formats tv. Autre précision : il faudra régler la vitesse à chaque visionnage, puisque par défaut, la plateforme propose toujours du x1.

Connaissez-vous l'option Netflix Party ?

A lire aussi sur Première