DR

Vingt ans déjà que Thelma et Louise, ce road movie de Ridley Scott, désormais film culte, met en scène un féminisme débridé et provocateur. Geena Davis et Susan Sarandon y forment un duo qui n’a pas pris une ride. Pour redécouvrir ce film mythique, rendez-vous sur France 3 ce soir, jeudi 20 octobre 2011 à 23h10.

Vingt ans déjà que Thelma et Louise, ce road movie de Ridley Scott, désormais film culte, met en scène un féminisme débridé et provocateur. Geena Davis et Susan Sarandon y forment un duo qui n’a pas pris une ride. Pour redécouvrir ce film mythique, rendez-vous sur France 3 ce soir, jeudi 20 octobre 2011 à 23h10.C’est l’histoire de deux femmes en virée à bord d’une Ford Thunderbird, modèle 1966. Louise Sawyer (Susan Sarandon) et Thelma Dickinson (Geena Davis) veulent juste s’offrir un week-end de liberté et parcourir les grands espaces du Sud-ouest américain. Mais, en butte à des hommes frustres et brutaux, elles vont devenir hors-la-loi malgré elles. Et ce qui n’aurait dû être qu’une simple balade entre copines va tourner à une trépidante course-poursuite avec la police.Pour incarner Thelma et Louise, les studios avaient d’abord pensé à des actrices "plus établies" comme Méryl Streep et Goldie Hawn, Michelle Pfeiffer et Jodie Foster. Pour finalement revenir à la première volonté de Ridley Scott. "Susan Sarandon et Geena Davis étaient vraiment mon premier choix", précise le réalisateur. "J’avais beaucoup apprécié Susan Sarandon dans Atlantic City (1979) de Louis Malle." Déjà serveuse de bistrot dans ce film, l’actrice interprète le rôle de Louise, employée d’un coffee shop minable d’un patelin sinistre de l’Amérique profonde et affublée d’un boy-friend quasi absent."J’avais aussi remarqué Geena Davis dans Voyageur malgré lui de Lawrence Kasdan en 1989, film pour lequel elle avait obtenu l’Oscar du meilleur second rôle. Thelma, son personnage, plus jeune que Louise, aguicheuse et mariée à l’archétype du macho crétin, avait besoin d’une touche d’humour et d’esprit pour ne pas virer à la caricature. Et Geena est douée pour le comique." Qu’en pensent les intéressées ? Pour Susan Sarandon "le scénario est presque anti-mâle. Les femmes en sortent grandies. Il montre qu’elles sont plus vulnérables, non pas physiquement et mentalement, mais émotionnellement." Et Geena Davis de surenchérir : "le film a suscité la polémique aux Etats-Unis, notamment parce qu'il mettait en scène deux héroïnes répondant par les armes à la violence masculine. Mais le féminisme du film auquel j’adhère complètement, c’est d’abord qu’une femme reste maîtresse de ses choix." Thelma et Louise est né de l’imagination d’une jeune scénariste, Callie Khouri, 33 ans, dont c’était le premier script. Son idée ? "Je voulais écrire quelque chose qui tranche avec le rôle passif des femmes au cinéma." Après avoir abandonné le projet de le produire elle-même, elle eu la bonne idée de le confier à une productrice, Mimi Polk Gitlin, qui lui permit de porter à l’écran ce vibrant hommage aux héroïnes féminines.Viviane Pescheux pour Télé 7 Jours.