Dead Zone
AMLF

Christopher Walken aura des visions mortelles, ce dimanche soir.

Arte diffusera ce dimanche 1er novembre l'adaptation du roman incontournable de Stephen King, Dead Zone, suivi d'un documentaire sur l'auteur de Carrie, Shining et Christine intitulé Stephen King, le mal nécessaire, réalisé par le Français Julien Dupuy, et déjà disponible sur Arte.TV. Dans ce film réalisé par David Cronenberg (La Mouche), Christopher Walken joue un instituteur, qui réalise, après des mois de coma, qu’il a développé la capacité de voir le passé et le futur des gens qu’il touche. Utilisé par la police pour résoudre des crimes impunis, il découvre par hasard qu’un politicien très populaire représente un danger pour l’humanité.

Stephen King : 40 ans d'adaptations au cinéma et à la télévision

Cronenberg utilise son comédien sur son terrain de prédilection en en faisant un mort-vivant hagard, comme avant lui Cimino (Voyage au bout de l’enfer, pour lequel Walken a d'ailleurs remporté l'Oscar) et après lui Ferrara (King of New York) ou Burton (Batman 2 , Sleepy Hollow). Un cas rare de héros cronenbergien où l’acteur l’emporte presque sur le cinéaste. Et dire qu'il a failli ne pas obtenir le rôle, King ayant une préférence pour Bill Murray pour incarner son Johnny Smith ! C'est finalement le producteur Dino de Laurentiis qui l'a défendu, car le réalisateur voulait lui retrouver Nicholas Campbell, qu'il avait dirigé dans Chromosome 3, pour tenir le rôle principal de Dead Zone. Une fois Walken engagé, il a offert à Campbell le rôle de Frank Dodd.

Bande-annonce de Dead Zone :

Stephen King : "Je ne m’attendais pas à ce que le nouveau Ça soit aussi bon"