WandaVision pub
Disney

Les publicités d'un autre temps rajoutent un "autre niveau" de mystère à la série, selon Kevin Feige.

Du filtre en noir et blanc aux rires enregistrés, en passant par le format 4/3 de l'image, WandaVision joue à fond la carte de la vieille sicom de la télé d'antan. Jusqu'à filmer de fausses pubs d'époque, vantant les mérites d'un grille-pain fabriqué par la compagnie Stark ou d'une montre de chez Strucker !

On entend bien dans ces marques les clins d'oeil faits aux fans de Marvel (hommage à Howard Stark et référence à Wolfgang von Strucker, de chez HYDRA). Mais ces publicités ont-elles un autre sens caché ? Une autre ambition que de rajouter à l'esthétique rétro de la série Disney ? 


Le patron de Marvel Studios, Kevin Feige, explique qu'au départ, l'idée était de "s'amuser avec le format. On a commencé par vouloir s'amuser avec cette idée. Mais cela se rapporte rapidement à un autre niveau, à ce qui se passe", tease le producteur dans TVLine. "Quelque chose avec un logo Stark Industries dessus, c'est mystérieux et intrigant si vous ne savez rien à ce sujet et où cela vous mène. Si vous connaissez le monde et l'univers et la trame de fond - de Wanda, en particulier - vous pourriez avoir une idée de ce à quoi ça fait référence..."

En ce qui concerne le toaster, on se souviendra que Stark Industries, dont la première mission est la fabrication d'armes pour l'armée, est responsable de la mort des parents Maximoff, tués par une bombe Stark en Sokovie. Quant au Baron Strucker, il est responsable des expériences menées sur Wanda et son jumeau Pietro, leur faisant subir une longue torture physique et mentale pour HYDRA. On comprend donc que ces "fausses" pubs pourraient être en réalité des manifestations du subsconcient de Wanda, faisant ressortir à la surface ses pires souvenirs.

D'autres pubs seront présentes dans les prochains épisodes de WandaVision. D'autres indices peut-être, sur le passé et l'avenir la Sorcière écarlate. La saison 1 se poursuivra ce vendredi sur Disney Plus.