Fast & Furious 9
Universal Pictures

Rencontre avec Vin Diesel, John Cena, Michelle Rodriguez et Justin Lin.

Alors que le nouveau trailer de Fast & Furious 9 vient d’être dévoilé, le réalisateur Justin Lin, Vin Diesel, John Cena et Michelle Rodriguez donnaient une conférence de presse en ligne. Morceaux choisis d’une rencontre avec les journalistes où chacun a bien pris soin d’éviter les spoilers.

Justin Lin raconte son retour à la réalisation
Justin Lin : « Quand je suis parti après le sixième film, je me disais qu’il était temps, que je n’avais plus rien à apporter à la franchise. Mais Vin me passait régulièrement un coup de fil et on parlait de Dominic Toretto ou du reste de la famille Fast. Les années ont passé, j’ai eu des tas de discussions, notamment avec des fans qui m’interpellaient pour causer des personnages et de cet univers. Et puis la bonne idée et les bonnes thématiques sont arrivées, et tout ça semblait très logique. Comme si je n’étais pas du tout parti. Pour moi, ce n’est pas qu’un film, c’est le début du chapitre final. C’est tellement rare à Hollywood de pouvoir se construire une famille et d’avoir derrière soi un studio qui ne veut pas reproduire la même chose à chaque suite. On se challenge mutuellement. »

Les femmes en force
Michelle Rodriguez : « J’étais ravie de voir qu’il n’y a eu aucune résistance contre le fait de mettre les femmes de la franchise en avant. Justin était super partant, tout comme Vin. Il a d’ailleurs toujours été solidaire des femmes fortes sur le plateau. Quand j’ai vu le film, je savais que c’était bon, que je pouvais enfin me détendre là-dessus : toutes les femmes de la franchise ont reçu autant d’amour. Ça me réchauffe le coeur de voir Nathalie Emmanuel faire autre chose que de taper au clavier et qu'elle ne soit plus cantonnée aux trucs technologiques. Et que mon personnage remette les mains dans le cambouis et se retrouve au coeur de scènes de baston. »

L’arrivée de John Cena
Vin Diesel : « Des années avant qu’on ne commence le casting, Justin et moi nous amusions avec le concept de frères ennemis. C’est quelque chose d’intéressant à explorer, et comme on a tous les deux des frères, on sait à quel point ça peut parfois être complexe. Et dans un film, ça produit du storytelling. Je me souviens m’être enfermé là où je vais pour méditer, m’entraîner et commencer à me mettre dans l’état d’esprit de Dom avant un tournage. Et John est arrivé - vous allez trouver ça dingue - mais je me suis dit que c’était Paul Walker qui l’avait envoyé. J’en ai parlé à Justin le soir même. Tout en moi me disait que c’était le destin. »

John Cena : « J’ai pris cette responsabilité et cette opportunité très au sérieux. On m’a invité dans le neuvième volet à partager le nom de famille Toretto, et en plus pour pour jouer le meilleur ennemi de Dom. Je récolte les fruits de cette famille, qui a posé les fondations de cette franchise blockbuster mondiale. Ce n’est pas rien. »

Le come-back de Han
Vin Diesel : « Ce film parle de paternité. Et pour vraiment comprendre de quoi il retourne, il faut ausculter la fraternité. Jacob est un personnage mystérieux et fascinant, un frère de sang. Mais il existe une fraternité entre Dom et Han, qui étaient des hors-la-loi au Mexique. Donc la présence de Jacob équilibrait magnifiquement le retour de Han, le retour d’un frère. »

Une fusion Jurassic World/Fast and Furious ?
Michelle Rodriguez : « C’est trop marrant, on en parlait hier. Une fois que tu as atteint le sommet, où tu vas après ? Il faut fusionner les marques ! Généralement, le seul obstacle, ce sont les avocats et les studios. Mais là, les deux franchises sont sous le même toit. Je ne sais pas si ça se fera, je dis juste que ça marcherait ».

Fast & Furious 9, le 14 juillet au cinéma.