Hugh Keays-Byrne (Toecutter et Immortan Joe dans Mad Max) est mort
Warner Bros/Abaca

Il avait 73 ans.

L'interprète d'Immortan Joe n'est plus. C'est le réalisateur Brian Trenchard-Smith, qui connaissait Hugh Keays-Byrne depuis le tournage de The Man from Hong Kong, sorti en 1975, qui a annoncé la triste nouvelle sur Facebook. Il a rendu hommage à son ami au sein d'un long message, se souvenant de "son sens de l'humour naturel" et de "son cœur généreux, qui n'hésitait pas à tendre la main aux gens dans le besoin."

I am sad to report that our friend Hugh Keays-Byrne passed away in hospital yesterday. A former Royal Shakespeare...

Publiée par Brian Trenchard-Smith sur Mercredi 2 décembre 2020
George Miller : "J'ai fait Mad Max pour retrouver l'essence du cinéma"

Il est aussi revenu sur la carrière de ce comédien britannique, évoquant ses débuts d'acteur sur scène, au sein de la prestigieuse Royal Shakespeare Company à son installation en Australie au milieu des années 1970. Il parle bien sûr de son double succès sen tant que grand méchant de deux volets de Mad Max. Dans le premier, sorti en 1979, il était Toecutter, le leader du gang de motards sans merci qui terrorisait le peuple de l'"outback" australien jusqu'à ce qu'il croise la route du héros joué par Mel Gibson, et dans le dernier, Fury Road, sur les écrans en 2015, il était Immortan Joe, le terrifiant chef de guerre de la Citadelle, devenu tout puissant, et très dangereux, depuis qu'il a mis la main sur les réserves d'eau potable. Vénéré par les fanatiques War Boys, il devient fou de rage quand ses cinq femmes prennent la fuite, échappant à sa tyrannie grâce à l'Impératrice Furiosa (Charlize Theron), qui, épaulée par Mad Max (à présent joué par Tom Hardy), tente de les mettre à l'abri.

L'actrice lui a rendu hommage sur Twitter, se demandant comment il avait pu "si bien jouer ce maléfique seigneur de guerre en ayant une âme si belle et douce" :

Mad Max Fury Road : un film hybride qui réinvente le cinéma [critique]

Si Hugh Keays-Byrne a tenu quelques seconds rôles au cinéma et à la télévision, notamment dans Moby Dick (1998), la série Farscape (2000) ou Sleeping Beauty (2011), il est surtout célèbre pour ses deux rôles dans Mad Max. Fury Road fut d'ailleurs sa dernière apparition sur grand écran. A sa sortie, le réalisateur George Miller racontait dans USA Today qu'il avait été ravi de pouvoir retravailler avec lui sur ce film, expliquant qu'il avait le sentiment de lui devoir des excuses depuis qu'une version américaine de Mad Max était sortie... avec un nouveau doublage pour son personnage. "Je me suis toujours senti coupable à cause de ça, expliquait le cinéaste. Il fallait que je trouve un moyen de rattraper le coup." C'est à présent chose faite, Immortan Joe ayant instantanément rejoint le top des méchants les plus marquants du cinéma.

Mad Max : du mythe inconscient au messianisme en cuir noir